En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
Accepter
Savoir Maigrir

Les nouvelles pâtes à tartiner, fini le Nutel** !

Conseils Dr Jean-Michel Cohen

Posté le 22 janvier 2024 par Dr Jean-Michel Cohen

Les pâtes à tartiner sucrées regroupent les beurres de cacahuète, les pâtes de cacao avec plus ou moins de noisettes et autres pâtes originales  : spéculoos, carambar, goût barre chocolatée… Le rayon a beaucoup évolué, regardons cela de plus près.

La composition des pâtes à tartiner

Elles sont composées classiquement d’huile (de palme qu’on essaie d’éviter, de tournesol, de colza, de cacahuète ou de coco), de sucre, de pâte de cacao ou beurre de cacahuète ou spéculoos, avec plus ou moins de lait ou poudre de lait écrémé et additifs, comme la lécithine de soja ou tournesol, et d’arômes (vanille notamment). 

Ce sont des produits à forte densité calorique avec une moyenne de 570 kcal aux 100 g, de 35 à 56  % de glucides et de 30 à près de 50% de lipides.

Le rayon pâte à tartiner s’étoffe toujours un peu plus : même s’il semble difficile de détrôner le leader Ferrero®, les concurrents ne cessent d’innover en proposant des produits sans huile de palme, avec plus de noisettes ou au rayon frais. 

4 Astuces pour bien les choisir 

• Pour les versions noisettes/chocolat, on préfère les compositions au plus haut pourcentage de noisettes (plus de 10  %) et/ou pâte de cacao. 
• Pour toutes, on privilégie les matières grasses de meilleure qualité  : huile de tournesol ou de colza, plutôt que les huiles de palme, coprah ou coco.
• Le vrai sucre est toujours préférable aux sirops de sucre.
• On évite le fluff (pâte à tartiner au marshmallow) qui atteint 80  % de glucides : quasi purs ! 

3 Pièges à éviter

• Ne vous laissez pas attirer par la belle photo du verre de lait et des noisettes sur l’emballage, toutes les pâtes à tartiner ne sont finalement qu’un mélange de sucre et de graisses. 
• De même, le label bio n’est pas gage de qualité quant à la matière grasse utilisée : bio ne veut pas dire sans huile de palme. 
• Certains produits mettent en avant une composition sans huile de palme mais utilisent de l’huile de coco : celle-ci n’est pas vraiment préférable. 

Mes conseils de consommation

Les pâtes à tartiner, comme les autres tartinables, sont des produits plaisirs et ne sont pas à consommer en excès. Même en choisissant un produit composé avec des ingrédients de qualité, la densité calorique reste élevée. 

À raison d’une à deux fois par semaine, elles sont à mettre en parallèle de la consommation de sucre mais aussi de graisses : 1 cuillerée à soupe rase (15 g) sera équivalente à 10 g de matière grasse OU 20 g de sucre.

Et comme à mon habitude, je vous joins la toute nouvelle vidéo YouTube où je décrypte plusieurs de ces produits pour vous. Le plaisir, ça se contrôle, l'alimentation aussi !

Commencez maintenant votre analyse minceur GRATUITE


Êtes-vous une femme ou un homme ?

(Les solutions minceur sont adaptées)




Je commence mon bilan

Un dernier mot sur la méthode

La méthode Cohen est un accompagnement minceur permettant une perte de poids sans se faire violence, avec les aliments que vous aimez. Pour perdre ses kilos et réussir son régime, pas besoin de s’affamer. Pour Jean-Michel Cohen, le plaisir est la clé du succès minceur et vous le verrez dans vos plans de repas. Le programme minceur mis en place par le Dr Jean-Michel Cohen, va vous apprendre la nutrition et vous aidera à devenir autonome pour conserver votre poids idéal.

Dr Jean-Michel Cohen
GRATUIT : faites votre analyse minceur et découvrez mes premiers conseils personnalisés
×