En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
Accepter
Pourquoi ces 7 régimes ne marchent pas ?
Il faut adapter votre régime au fur et à mesure
La Lettre du Dr Jean-Michel Cohen
Apprenons à mieux manger
Quel régime vous convient aujourd’hui ? C’est la question à laquelle je tente de répondre aujourd’hui. Et s’il fallait parler de “régimes”, au pluriel ? Petite démonstration en vidéo par ici.
Chère BienMangeuse, cher BienMangeur,
Vous avez déjà fait un régime, mais vous avez repris du poids. C’est l’échec. Vous vous dites que c’est sans doute cette précédente méthode qui est responsable de votre échec, alors vous décidez d’en suivre une autre, puis une autre, puis encore une autre…

Or, des régimes et méthodes, il n’en manque pas. Le danger, c’est de les enchaîner dans un simple but de perte de poids, en oubliant l’essentiel. Exemple avec ces 7 régimes dont vous avez déjà entendu parler...

Weight-Watchers, Comme J’aime… Comment ça marche ? Ou pas !

Weight-Watchers, Comme J’aime… Comment ça marche ? Ou pas !

“Faire un régime”, qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ? Une perte de poids est rarement linéaire et il faut adapter les méthodes de régime selon l’évolution de la perte de poids.

Voilà pourquoi je dis que ces régimes que je vais vous décrire ne fonctionnent pas. Sans apprentissage des bases de la nutrition et sans alternance de ces méthodes, vous pourrez enchaînez tous les régimes que vous voudrez, les kilos reviendront.

En voici un panorama non exhaustif mais instructif :

- LES RÉGIMES HYPERPROTÉINÉS
- LES RÉGIMES DISSOCIÉS
- LE JEÛNE
- L’HYPNOTHÉRAPIE & CO
- LES RÉGIMES SANS SUCRE
- L’INDICE GLYCÉMIQUE
- LE MYSTÈRE DE LA SOUPE AUX CHOUX


LES RÉGIMES HYPERPROTÉINÉS


C'est exact, la perte de kilos constatée lorsqu’on adopte ce type de pratique est rapide. Vous observez une diminution progressive de l’appétit, consécutive à l’excès de consommation de protéines. En fait c’est une réduction calorique sans que la personne ne s’en rende compte.

Comme la consommation calorique devient moins importante que la dépense, le corps puise dans ses réserves énergétiques, donc dans les graisses, d’où l’amaigrissement.

Popularisé par le régime Dukan, le régime hyperprotéiné

Popularisé par le régime Dukan, le régime hyperprotéiné

L’ennui, c’est que ce dernier se fait souvent au détriment de la masse musculaire malgré l’apport en protéines. Ainsi, à l’arrêt du régime, une reprise de 30 à 40 % du poids perdu est rapidement et généralement constatée.

Or, la reprise de poids survenue, reste dans un coin de votre tête l’idée d’avoir “flanché” (alors que c’est le régime lui-même qui induit cette “faiblesse”), une redoutable culpabilité de l’échec.

LES RÉGIMES DISSOCIÉS


Malgré leurs échecs avérés, ils sont encore à la mode. Là encore, parce que leur technique est simple, nécessite peu de connaissances et entraîne peu de contraintes matérielles ou logistiques.

Un régime dissocié consiste à ne faire manger qu’un seul aliment, à chaque repas ou chaque journée. Monotonie alimentaire, réduction de l’appétit et donc une diminution de la consommation.

Manger un seul aliment par repas ou par journée… Où est le plaisir ??

Manger un seul aliment par repas ou par journée… Où est le plaisir ??

Mais, comme pour les méthodes hyperprotéinées, une fois le régime dissocié achevé, aucune habitude alimentaire n’ayant été acquise, la reprise de poids resurgit rapidement.

L’honnêteté m’oblige à préciser que ce régime n’est pas déséquilibré au sens où les carences n’apparaissent qu’au terme d’une période en général supérieure à sa durée.

Non seulement cela n’améliore ni la santé ni la joie de vivre, mais en plus vous êtes coupé de toute convivialité. Rappelons enfin que consommer deux kilos de raisin en une journée correspond à un apport de 1600 Kcal. À bon entendeur… :)

LE JEÛNE


Vous l’avez vu, depuis quelques années, le jeûne est revenu à la mode. Avec à la clef une perte de poids saisissante.

Ce régime séduit à cause de la rapidité de la perte de poids, en moyenne 5 à 7 kilogrammes sur deux semaines, composée pour 1/3 de muscles, un autre tiers d’eau et le dernier de graisse.

Le jeûne, une démarche plus spirituelle qu’amincissante

Le jeûne, une démarche plus spirituelle qu’amincissante

Mais aussi parce qu’il est souvent pratiqué à la campagne, associé à des promenades ou des randonnées, et vécu comme un retour à la nature.

Pour autant, il ne faut pas occulter le caractère très brutal pour l’organisme de la fonte des kilos qu’entraîne ce régime, ni ses conséquences sur le mental : après une période euphorique les 2 ou 3 premiers jours, survient en effet une phase de fatigue souvent accompagnée de mélancolie.

Par ailleurs, le jeûne ne permet aucune éducation nutritionnelle pourtant essentielle à la durabilité d’un régime et peut s’avérer dangereux chez toute personne rencontrant déjà des ennuis de santé.

Comme cette méthode, au fil des jours, devient progressivement délicate à pratiquer, certains se sont engouffrés dans la brèche, créant des cliniques ou des hôtels, en général assez coûteux (ça fait partie du traitement).

Le jeûne intermittent, une technique plus souple et facile à intégrer

Le jeûne intermittent, une technique plus souple et facile à intégrer

Hélas, une fois la “libération” acquise (traduction : quand on a quitté les lieux), la reprise de poids se révèle quasi immédiate. Ce “régime” n’en est donc pas un pratiqué ainsi.

HYPNOTHÉRAPIE & CO


L’hypnose est loin d’être une nouveauté en termes d’amaigrissement. Cette technique, nous l’avons expérimentée à l’hôpital Bichat dans les années 1980, avec un succès relatif. De quoi s’agit-il ?

D’une méthode de suggestion qui suppose que les principes alimentaires de base sont déjà acquis, ce qui n’est pas souvent le cas. On peut donc y avoir recours en complément d’une prescription diététique, mais pas de façon isolée.

Elle s’adresse la plupart du temps à des gens rencontrant une ou plusieurs difficultés personnelles – la frontière avec la psychothérapie est très mince.

L’hypnose, une technique intéressante à associer à des plans de repas adaptés

L’hypnose, une technique intéressante à associer à des plans de repas adaptés

L’hypnose n’est pas un sommeil, mais plutôt un relâchement de toutes les barrières émotionnelles ; ce qui aide à faire passer des messages et provoquer un conditionnement positif.

Cette technique est à rapprocher de celles, très à la mode, que sont la méditation, la sophrologie, voire l’acupuncture ou les massages. Il est vrai que le pouvoir de suggestion est un pouvoir fort en termes de comportement alimentaire.

Mais cette méthode ne donnera de bons résultats que si elle est associée à un comportement alimentaire adéquat.

LES RÉGIMES SANS SUCRE


Le principe est simple : supprimer tous les glucides de l’alimentation, c’est-à-dire les féculents, les céréales, le pain, les fruits et les produits laitiers, qui contiennent du lactose, comme les yaourts.

Sont autorisés sans limitation les lipides et les protéines. Voilà une pratique séduisante qui remporte un grand succès.

À cet engouement, 3 raisons :

- manger sans sucre ne nécessite aucune réflexion, il suffit d’éviter les aliments interdits,
- cela permet, dans les premiers temps, de se gaver d’aliments traditionnellement bannis lorsqu’on suit un régime (la charcuterie, la viande),
- cette pratique entraîne une perte de poids très rapide, parce que le faible apport en glucides favorise la fonte musculaire, amplifiant l’impression que la graisse s’évanouit aussi.

Mais ne nous y trompons pas : fatigant, ce système restrictif est désocialisant, frustrant en raison de la reprise des kilos qui surviendra inévitablement dès la réintroduction des aliments exclus.

Le modèle sans sucre a connu, connaît et connaîtra nombre de versions et dérivés. La fameuse méthode “Atkins” en est un, au même titre que les régimes hyperprotéinés, variantes déguisées.

Tous les glucides sont supprimés. Beaucoup de plaisirs également !

Tous les glucides sont supprimés. Beaucoup de plaisirs également !

Mais, quels que soient la pratique et l’habillage, ces régimes entraînent une forte augmentation de la graisse circulant dans le sang. D’où leur condamnation ferme par le corps médical.

Reconnaissons cependant qu’avec les connaissances dont nous disposons aujourd’hui sur les matières grasses, nous pourrions limiter ce danger ; mais ce serait au détriment d’un grand nombre d’aliments, ce qui rendrait ce type de régime encore plus restrictif.

L’INDICE GLYCÉMIQUE


Le principe, inventé par Michel Montignac, repose sur l’idée que, comme il existerait de “bons et de mauvais” glucides, il ne faut pas mélanger les aliments qui contiennent les deux à la fois.

Les “bons” étant ceux affichant un indice glycémique bas, donc avec du sucre qui, par sa forme complexe, passera plus lentement dans le sang.

Les “mauvais” sont ceux qui circulent rapidement dans le sang parce qu’ils ont une forme simple ou semi-complexe.

Outre le fait que l’indice glycémique n’a pas réellement démontré son efficacité en termes d’amaigrissement, il semble varier selon les individus, empêchant dès lors d’établir une théorie valable pour tous.

Sucres simples, complexes et IG bas. Quels aliments choisir ?

Sucres simples, complexes et IG bas. Quels aliments choisir ?

Pour autant, il ne s’agit pas en soi d’un régime malsain, dans la mesure où il entraîne une diminution des sucres rapides et valorise la consommation de fibres.

Cela dit, la possibilité donnée de consommer à volonté des lipides sous prétexte qu’ils ne sont pas accompagnés de glucides favorise en fait les produits gras.

Cela entraîne les mêmes conséquences néfastes que celles constatées dans le régime sans sucre, en moins dangereux heureusement.

Enfin, ce régime est compliqué à suivre car il nécessite plus de connaissances. Quand on analyse la méthode en profondeur, il apparaît que les rations caloriques finissent par diminuer considérablement et que ce sont elles qui s’avèrent responsables de la perte de poids.

LE MYSTÈRE DE LA SOUPE AUX CHOUX


Qui n’a jamais entendu parler de cette recette soi-disant miracle ? La légende abondamment colportée sur des sites ou le bouche à oreille prétend que Marlène Dietrich serait à l’origine de ce régime étrange pour l’avoir inventé et pratiqué elle-même.

Mêler une star à un potage amincissant, comment les adeptes de la moindre recette magique ne pourraient-ils pas craquer ?

La soupe au choux, un truc de martien ! :)

La soupe au choux, un truc de martien ! :)

La vérité est plus prosaïque et l’origine de la recette bien plus récente. Je pense même, et m’en excuse, être (malgré moi) à l’origine de ce potage revisité.

Un jour, la rédactrice en chef du magazine Femme Actuelle me demande de composer un régime original dans lequel il faudrait consommer tous les soirs une soupe différente. À des fins éditoriales, nous décidons de mettre en valeur dans l’article l’une de ces soupes, celle aux choux.

Dans notre esprit, il est évident que ce potage, bien que mis en avant, est le hors-d’oeuvre d’un repas complet de régime et non la totalité du repas lui-même.

Pourquoi les choux ? Parce qu’à l’époque je m’occupe d’un patient qui joue dans le célèbre film La Soupe aux choux et que cela m’amuse de rendre justice à ce légume alors méprisé.

Ensuite... la soupe nous a dépassés. Nombre de lectrices ont pris au premier degré cette recette, l’isolant du reste du repas proposé, ont parlé de ses effets, et le bouche à oreille a opéré.

Une pensée magique est née, malgré nous. À tel point qu’aujourd’hui encore, nombre de personnes continuent de suivre ce régime en ignorant combien il faut l’associer à un repas équilibré !

Manger de tout, en quantité raisonnée en s’assurant tous les apports. C’est Savoir Maigrir !

Manger de tout, en quantité raisonnée en s’assurant tous les apports. C’est Savoir Maigrir !

Il y a pléthore d’exemples de ce type. Je pourrais également vous parler des substituts de repas, du régime citron, de celui qui propose de manger de la sardine crue le matin

Ma philosophie, c’est de bâtir une méthode qui allie objectif de perte de poids, apprentissage des bonnes habitudes alimentaires et éducation aux besoins physiques de notre corps (apport en énergie, calories etc.).

Il n y a pas un régime, il n y a pas non plus de régime miracle, il y a une galaxie de régimes qu”il faut adapter au fur et à mesure de l’évolution de la perte de poids.

Dans cette vidéo, vous allez retrouver des régimes que vous connaissez comme Weight Watchers, la Chrono-Nutrition ou encore Comme J’aime. Informez-vous, et venez apprendre la nutrition sur Savoir Maigrir pour reprendre le contrôle de votre alimentation et de votre poids.
Votre bien dévoué,
signature

FACEBOOK Youtube Instagram
Par où faut-il commencer pour commencer à maigrir ?
Suivons les 4 étapes suivantes.

Étape 1 : Faites votre Analyse minceur gratuite
Étape 2 : Suivez nos conseils tous les jours sur les réseaux sociaux Instagram et Twitter ou assistez gratuitement à une consultation en direct sur Facebook ou YouTube.
Étape 3 : Inscrivez-vous en choisissant Votre Formule personnalisée et Votre diététicienne : Cliquez ICI.
Étape 4 : Commencez à perdre du poids dès votre inscription : objectif -2 kilos la première semaine !
Vous aimerez aussi :
- "Maigrir du ventre" : ces gens vous racontent vraiment n'importe quoi
- "Pourquoi je ne maigris plus ?" : Mes Solutions quand Votre Poids Stagne
- Hormones et perte de poids : ce qui bloque et comment y remédier
- Pourquoi voulez-vous maigrir ? Votre réponse va nous aider à vous aider
- Les Aliments Magiques ? Un Beau Conte de Noël

Pour consulter toutes les archives des Lettres d'Information, cliquez ici.

Pour maigrir et manger mieux, vous ne serez jamais seul(e).

Pour nous contacter à propos de cette Lettre ou du programme, composez le 04 81 09 04 30 - coût d'un appel local, du lundi au vendredi de 9h à 18h.

Cette Lettre d'information gratuite vous est envoyée par jmc1@click-aujourdhui.com
suite à votre Analyse Minceur sur Savoir Maigrir avec le Dr Jean-Michel Cohen.
Pour ne plus la recevoir cliquez ici.
Pour voir la version en ligne, cliquez ici.

© 2021 Aujourdhui.com/Anxa Limited.
Tous droits réservés.