En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
  • Accueil
  • Jean-Michel Cohen
  • Méthode de coaching

Blog de Jean-Michel Cohen


Le blog Jean-Michel Cohen est un espace d’information privilégié dédié exclusivement aux participant(e)s du programme Savoir Maigrir sur Internet. Le blog Jean-Michel Cohen est mis à jour par Jean-Michel Cohen lui-même. Il profite de ce support pour vous informer au quotidien de toutes ses interventions média et des nouvelles recherches en nutrition. Ne manquez plus aucun scoop grâce au blog Jean-Michel Cohen. Le blog Jean-Michel Cohen est une rubrique incontournable du programme de perte de poids.

Jean-Michel Cohen, qui apparaît régulièrement sur le petit écran et sur les ondes radio, est bien connu pour parler vrai et ne pas mâcher ses mots. Il vous livre ici des conseils nutritionnels et vous aide à décoder l’information alimentaire. Il fait notamment le jour sur les étiquettes des produits de la grande distribution et les dangers que peuvent représenter la consommation de certains aliments sur le long terme.


Comment perdre du ventre ?

Posté le 28-aout-2017

Le programme de Jean-Michel Cohen permet un amaigrissement général et aucun régime alimentaire ne peut vous garantir une perte de poids à un endroit précis (ventre, cuisses...). La bonne nouvelle est que c'est cependant la graisse abdominale qui diminue le plus facilement en cas de régime amaigrissant !

Aussi, si vous souhaitez plus particulièrement perdre du ventre nous vous conseillons surtout d'associer le programme avec des exercices ciblés à l’endroit que vous souhaitez renforcer, notamment les abdominaux, cela vous permettra de muscler votre ventre et d’atténuer ainsi vos rondeurs. Et comme nous avons pensé à tout, vous trouverez sur votre compte personnel, des exercices ciblés pour affiner votre taille. Rendez-vous dans la rubrique "Sessions" puis "Exercices physiques" ici

Qu'en est-il alors des crèmes amincissantes ? Là encore, il n'y a pas de miracle, elles présentent peu d'efficacité, n'en attendez pas trop. Il s'avère que c'est surtout le massage régulier et intense qui est efficace. A noter que les crèmes à base de caféine semblent tout de même un peu plus efficaces que les autres. 

Si vous utilisez ce type de crème c'est peut être aussi pour perdre la cellulite. Voici donc quelques conseils contre cet ennemi redoutable :
⁃ le "palper rouler": appliquer la crème sur vos cuisses et effectuez de petits massages en pinçant la peau entre vos doigts. Remontez depuis le genoux jusqu'au haut de la cuisse et recommencez. Cela vous fera une sorte de palper-rouler. Vous trouverez facilement des vidéos vous montrant la technique sur internet, si vous n'avez pas de quoi vous payer des séances en institut.
⁃ les douches : lorsque vous vous douchez, alternez des douches chaudes puis froides 3 ou 4 fois sur vos cuisses.
⁃ le sport : il est une fois encore le premier secret pour perdre de la cellulite : marche, course à pied, natation ou encore corde à sauter sont autant de sports intéressants contre la cellulite.
⁃ les compléments alimentaires : ils peuvent vous aider dans vos efforts. Je peux vous conseiller par exemple le "Ventre et Taille" des Laboratoires Actinutrition, disponible dans notre boutique, pour une belle silhouette.

Lire les commentaires (3)


Les Desserts Lactés : Danette, Mousse au Chocolat, Café Liégeois - Tout Savoir Sur...

Posté le 22-aout-2017

Quels sont les desserts laitiers que vous pouvez consommer ? Quand on arrive au rayon des yaourts, on trouve d'abord le rayon des fromages blancs, petits-suisses, yaourts aux fruits ou nature, etc. Vous voyez clairement de quoi je parle. 

Juste à côté, il y a en général un autre étalage avec des produits super attirants : les desserts laitiers (ou lactés) qui sont également fabriqués à partir de lait. Cela comprend les mousses au chocolat, les crèmes dessert du type Danette, les fameux chocolats liégeois, les îles flottantes et d'autres préparations encore plus ciblées sur les enfants. 

Aujourd'hui, on visite ce rayon ensemble pour savoir ce qu'il faut penser des désserts laitiers.

Lire les commentaires (17)


Tout ce que vous devez savoir sur le thé !

Posté le 21-aout-2017

Si on parle souvent du thé au sens large, il existe en réalité différentes variétés aux caractéristiques bien différentes. Tous les thés proviennent  du même arbuste, le théier, dont on consomme les feuilles séchées.

Résultat de recherche d'images pour "thés"

- Le thé noir est fermenté pendant environ 3 h et subit une oxydation complète. Il est plus corsé. Parmi les thés, certains sont fumés. Réalisés à partir des feuilles déjà âgées du théier, fumées au-dessus d'un feu de pin ou d'épicéa.

- Les thés verts et blancs sont au contraire non fermentés, plus amers mais aussi plus aromatiques. Le thé blanc se distingue car il ne subit aucune transformation autre que le séchage. Pour le thé vert, avant séchage, les feuilles sont exposées à une forte chaleur pour détruire les enzymes qui pourraient déclencher la fermentation.

- Le thé Oolong est un thé semi-fermenté, à mi-chemin entre le thé vert et le thé noir. Il passe par les mêmes étapes que le thé noir, mais la fermentation est interrompue au bout d'une heure et demie au lieu de 3h.

- Le « thé » rouge ou rooibos est une infusion, ce n’est pas du thé. Il s’agit des feuilles d’un petit arbuste qui pousse uniquement en Afrique du Sud. C'est après fermentation que ses feuilles prennent la teinte brun-rouge à laquelle il doit son nom. C’est une boisson non excitante sans calories, sans théine, riche en antioxydants, contenant très peu de tannins.

Les thés contiennent :
- de la théine, équivalent de la caféine, en quantité variable selon les variétés, le thé noir étant plus riche.
- de la théobromine et de la théophylline, des substances stimulantes ;
- du fluor : 20 à 25 mg pour un sachet ;
- des molécules anti-oxydantes ( polyphénols, les flavonoïdes et les catéchines), en quantités importantes : 175 mg environ pour une tasse de 180 ml. Ces substances antioxydantes luttent contre les effets des radicaux libres. Les thés blancs et verts sont les plus riches.
- des tanins : ils se trouvent en moindres quantités dans le thé vert que dans le thé noir. Ceux-ci inhibent l'absorption des sels minéraux et plus particulièrement du fer.

Vous pouvez choisir le thé de votre choix et même varier, mais pour la qualité, on préférera le thé en feuilles entières, proposé essentiellement en vrac, à celui aux feuilles brisées utilisées pour les sachets.

Le piège : Certains thés contiennent plus d’arômes que de feuilles de thé ! S’il est précisé “arôme naturel de…” , l’arôme utilisé est réellement un arôme naturel. Encore mieux, le fabricant peut directement utiliser les feuilles de menthes ou des écorces d’agrumes mélangées aux feuilles de thé. Dans tous les autres cas : arôme, arôme de … il s’agit d’un arôme de synthèse créé en laboratoire !

Conseils de consommation : 
Les thés peuvent être consommés sans sucre à tout moment de la journée !
Pour éviter son côté excitant, vous pouvez déthéiner votre  thé :  infusez 2 à 3 minutes, jetez cette première infusion puis ré-infusez 7 à 8 minutes. 
Enfin, les tannins du thé limitent l’absorption du fer, en cas de consommation importante, il sera préférable d’en consommer à distance des repas ou de contrebalancer cet effet en consommant des aliments riches en vitamine C.

Lire les commentaire (0)


Les desserts laitiers (crème dessert, danette, chocolats...)

Posté le 16-aout-2017

On entend souvent parler de « yaourt » pour toute préparation en pot... Pourtant, même s’il s’agit bien de produits à base de lait, les desserts lactés s’apparentent réellement à des desserts plutôt qu’à de simples produits laitiers, même s’ils sont classés comme tels dans les rayons des supermarchés.

Résultat de recherche d'images pour "dessert lait"

L’ingrédient principal est le plus souvent le lait, mais pas toujours, par exemple, les mousses au chocolat ne contiennent que peu de lait, mais sont souvent classées dans les desserts lactés. Cette base de lait est ensuite enrichie systématiquement de sucre, puis au choix : crème Chantilly, crème de marrons, différents types de fruits, confiture, chocolat, caramel, œufs, miel, céréales...

Dans cette catégorie, on retrouve les crèmes brûlées, les crèmes dessert, les flans caramel, les viennois, les liégeois, les riz au lait, etc. Les riz et semoules au lait se démarquent, car ils apportent également des glucides complexes qui favorisent le rassasiement. Il s’agit dans tous les cas de desserts plaisir  dont la consommation ne doit pas être quotidienne.

Les valeurs caloriques oscillent entre 110 et 180 kcal pour 100 g avec, en moyenne, 10 à 20 g de graisses et 20 à 25 g de sucre. Les desserts allégés permettent de descendre cette valeur calorique autour de 80 kcal par pot au minimum et parfois bien plus. Restez vigilant, même allégés,  il s’agit de produits plaisir !

On sera également très vigilant sur la taille du pot. Certaines marques proposent  des pots de 70 g, bien adaptés aux enfants ou à un plaisir raisonnable, alors que d’autres jouent la carte de la gourmandise avec des pots de 150 g, en faisant de véritables bombes caloriques.

Enfin, dans cette catégorie, les additifs sont souvent très nombreux !!! Il est préférable d’acheter les produits simples qui limitent les additifs, en évitant ceux qui rajoutent du caramel, des crèmes, des nappages ou encore des ajouts de billes de chocolat ou de bonbons..

Exemples d’équivalences plaisir :
- 1 crème dessert (125 g) = 1 fruit + 1 laitage nature 0% de MG + 5 g de beurre
- 1 flan caramel (100 g) = 1 fruit + 1/2 laitage nature 0% de MG
- 1 riz au lait (125 g) = 1 fruit + 1 laitage nature 0% de MG
- 1 liégeois (115 g) = 1 fruit + 1 laitage nature 0% de MG.

Lire les commentaire (0)


Que manger quand il fait chaud ?

Posté le 8-aout-2017

Avec l'été, la chaleur, on mange différemment et on boit plus... cependant quelques fausses bonnes idées subsistent. Faisons un tour d'horizon des reflexes à adopter ou non !

Résultat de recherche d'images pour "boire été"

Il fait chaud, je bois davantage : Vrai !
Il est tout indiqué de boire régulièrement, sans attendre la soif, entre 1,5 et 2 L d’eau par jour. Ce besoin est augmenté avec la chaleur, mais aussi en cas de fièvre ou d'activité physique. Toutes les personnes sont concernées, encore plus les nourrissons et les personnes âgées. Il n'y a pas d'eau meilleure que les autres pour un régime car aucune eau ne fait maigrir. La meilleure option reste de varier les eaux de source, minérales ou même du robinet. Il est également possible de consommer de l'eau gazeuse en choisissant les moins salées (Perrier®, Contrex® fines bulles, Salvetat®, San Pelligrino®).
Le petit + : N'hésitez pas à ajouter un filet de jus de citron sans sucres, quelques feuilles de menthe ou quelques gouttes de fleur d'oranger dans votre bouteille d’eau pour l’aromatiser sans calories.

Boire très frais, c’est mieux : Faux !
Une boisson glacée vous donne une impression de fraîcheur, cependant cela ne veut pas dire que l'organisme est pour autant mieux hydraté. Très souvent, c’est même le contraire qui arrive : le corps doit réchauffer cette boisson trop froide pour ne pas perturber son fonctionnement et fournit donc de l'énergie qui réchauffe tout le corps. Ce plus, si cela vous désaltère plus rapidement, cela atténue aussi  votre sensation de soif plus vite, finalement vous buvez moins...

Il vaut mieux éviter les boissons chaudes :  Vrai et Faux
Les boissons chaudes en trop grande quantité ont un effet diurétique et finalement augmentent la l'élimination de l'eau. En période de chaleur au contraire, on cherche à avoir une meilleure hydratation.
Le petit + : On s'accorde un thé ou un café léger le matin, plutôt tiède que brûlant et on pense au tisanes pour varier les plaisirs.

Je privilégie les repas froids : Vrai !
Au delà de froid, on va même préférer le cru : les crudités, les fruits frais sont gorgés d'eau et vont aussi favoriser une bonne hydratation ! Melon, pastèque, concombre, tomate, la courgette crue râpée, les salades vertes, ananas, pêche, papaye et autres agrumes, un très grand choix s'offre à vous.
Le petit +  : cela vous évite de faire fonctionner plaques, four et autres ustensiles qui dégagent beaucoup de chaleur, on s'en passe parfaitement en cas de canicule !

Rien n'est plus désaltérant qu'une bière : Faux !
La bière est un faux ami. L'alcool qu'elle contient bien au contraire n'hydrate pas, il déshydrate ! elle sera totalement déconseillée en cas de forte chaleur, il en est de même pour les autres alcools et cocktails variés bien évidemment...

La soupe est réervée à l'hiver : Faux !
Comme je vous en ai parlé plus haut, en privilégiant des aliments riches en eau comme les fruits et légumes, vous aidez votre corps à rester bien hydraté : la soupe est donc un précieux allié...en version froide ! D'autant que les gaspachos sont appréciés des jeunes et moins jeunes :)
Le petit + : Pour réaliser un gaspacho maison, rien de plus simple en mixant des tomates, des poivrons, concombre, oignon... sans ajouter de matières grasses.
Une fois mixés, vous pouvez y ajouter vinaigre, ail... Pour un apport optimal en vitamines (vitamine C notamment), mieux vaut y ajouter des glaçons pour une consommation rapide après préparation

Lire les commentaires (15)


Thé noir, thé vert, thé oolong, thé glacé : Tout Savoir Sur les THÉS

Posté le 7-aout-2017

Ca vous dit de prendre le thé avec moi ? Vous avez peut-être envie de savoir si le thé est véritablement un détoxicant ? 

Il faut d'abord savoir qu''il y a 2 grandes catégories de thés : le thé vert et le thé noir et une variété intermédiaire qui s'appelle le thé oolong. Nous allons découvrir ensemble les différences qui existent entre les trois.

Et vous, quel thé consommez-vous ?

Lire les commentaires (17)


Les barbecues : votre coach met son grain de sel !

Posté le 31-juillet-2017

La cuisine au barbecue est tout à fait compatible avec votre régime, puisqu'il s'agit d'une cuisson grillée, qui donne une saveur particulière aux aliments et ne nécessite pas d'ajout de matières grasses.

Résultat de recherche d'images pour "barbecue regime"

Les aliments y sont cuits par contact et rayonnement de la chaleur. Les flammes issues du gaz ou du charbon de bois vont déborder et lécher ainsi l'aliment. Cette cuisson présente l’avantage de ne pas nécessiter d’ajout de matières grasses. Toutefois, si les aliments sont saisis de manière trop forte ou en cas de contact direct avec la flamme, il y a carbonisation et ainsi formation de composés qui peuvent s'avérer cancérigènes.

Je vous propose mes 5 astuces pour une utilisation optimale du barbecue :
- Allumez le barbecue à l'avance de manière à ce qu'il n'y ait plus de flammes et ainsi cuire les aliments par la chaleur de la braise. Un plus pour les barbecue avec cheminée d'allumage.
- Disposez la grille au minimum à 10 cm du foyer pour éviter toute carbonisation.
- Privilégiez les viandes maigres afin d'éviter que la graisse ne tombe sur les braises et provoque des flammes.
- Si vous réalisez des brochettes, composez-les avec des aliments ayant un temps de cuisson comparable pour éviter que certains soient carbonisés et d'autres insuffisamment cuits. Adaptez la taille des morceaux. 
- Nettoyez bien les grilles une fois refroidies des petits résidus après chaque utilisation. L’utilisation de barbecues électriques ou de planchas permet de ne pas avoir de flamme et ainsi d’empêcher la carbonisation.

Ensuite, il vous faut aussi faire les bons choix ! Dans un premier temps, évitez les chipolatas, les merguez, la poitrine, le andouillettes... et autres charcuteries particulièrement grasses (même si vous les percez) et préférez des viandes maigres (poulet, filet de boeuf, côte de porc dégraissée...) ou du poisson (dorade, pavé de saumon...). Pensez au brochettes et jouez avec votre créativité !

En accompagnement privilégiez un salade ou des légumes grillés sous forme de brochette par exemple et ajoutez une petite pomme de terre en papillote OU mangez 40 g de pain, mais pas les 2 !

Vous pouvez assaisonner avec :
- toutes les épices existantes ;
- toutes les herbes fraîches ou sèches existantes ;
- ail, oignon, échalote ;
- des marinades à base de vinaigre : Wérès, Balsamique mais aussi cidre OU de sauce soja
- de la moutarde ;
- du ketchup ;
- du jus de citron.

N'hésitez pas consulter dans la rubrique "Fiches pratiques" la page spéciale : "Les indispensables dans votre cuisine". Soyez vigilants sur les sauces en accompagnement. Vous pouvez par exemple préparer une sauce ciboulette à base de fromage blanc à nature 0% de MG, utilisez un peu de ketchup ou de moutarde. Évitez la mayonnaise, béarnaise, tartare... et autres sauces très grasses.

En dessert, choisissez 2 boules de sorbet aux fruits OU une brochette de fruits OU 1/2 banane en papillote à la cannelle par exemple.

Profitez de ces Jolis moments de l'été !

Lire les commentaires (8)


Ce que vous devez savoir avant de consommer des jus de fruits !

Posté le 25-juillet-2017

Au rayon des jus l’offre ne cesse de s’étendre et je compte bien vous aider aujourd’hui à y voir plus clair. Ces produits bénéficient en effet d’une belle image santé… parfois à tort !

Parlons qualité car il existe différents produits en rayon à ne pas confondre :
- Les jus de fruits 100% pur jus réfrigérés ou pasteurisés :
Ils sont le résultat d’une simple pression mécanique de fruits mûrs et mis en bouteille directement. Ils sont vendus au rayon frais et à consommer dans les quelques jours après ouverture. Ces jus peuvent subir une “flash pasteurisation” permettant d’allonger le temps de conservation, mais qui engendre une baisse de leur teneur en vitamine C. Ils sont alors vendus au rayon ambiant.
- Les jus à base de concentré : 
Après récolte du jus, l’eau de constitution est retirée par évaporation puis le concentré ainsi obtenu (souvent congelé) permet un transport en citernes moins volumineux. Le jus est ensuite reconstitué par adjonction de la même quantité d’eau qui avait été préalablement enlevée, l’ajout de sucre étant autorisé.
- Les nectars de fruits :
Ils sont fabriqués à partir de jus de fruits ou de jus de fruits concentrés ou de purée de fruits (50% de pulpe de fruits minimum) et pour le reste de l'eau et du sucre. On privilégiera toujours un pur jus de fruit ou à défaut à base de concentré, mais sans sucres ajoutés. Sans sucres ajoutés ne veut pas dire sans sucres tout court... les fruits contenant naturellement des sucres.

On considère que les différents jus de fruits et nectars apportent 8 à 12 g de glucides pour 100 ml soit environ 3 à 4 carrés de sucre par verre de 150 ml conseillé. Les jus de fruits ne sont pas à consommer sans modération. Ils perdent les vertus des fruits entiers que sont leur teneur en vitamines, minéraux, fibres alimentaires et antioxydants, en concentrant les sucres qui seront assimilés plus rapidement. 1 verre par jour (150 ml) peut cependant remplacer l’une de vos portions de fruits journalières, à consommer pour un petit déjeuner ou un goûter équilibré ou occasionnellement comme boisson plaisir.

Préférez les bouteilles opaques (briques ou bouteilles en verre teinté) car la plupart des vitamines sont sensibles à la lumière, et sachez que certains produits enrichis en vitamines sont intéressants pour contrebalancer les pertes vitaminiques liées à la pasteurisation.

Lire les commentaires (2)


Mes secrets pour profiter de vos vacances sans culpabiliser !

Posté le 17-juillet-2017

Vous êtes beaucoup à vous demander comment gérer les vacances, synonyme de détente et d'un certain laisser-aller et encore plus quand vous projetez de partir en camping !

Résultat de recherche d'images pour "camping vacances"

Rassurez-vous, votre avantage premier est de pouvoir préparer vos repas vous-même et donc de continuer à les gérer au mieux !

Il existe désormais des produits quasiment prêts à l'emploi et tout à fait satisfaisants quand on surveille sa ligne : légumes nature en conserve, potages sans féculents ni MG, crudités en sachet prêtes à l'emploi, conserves de poisson sans huile, jambon de dinde ou de poulet ou classique découenné dégraissé... Autant de produits très rapides à préparer en utilisant un mode de cuisson sans matières grasses (voir la page "Modes de cuisson" dans la rubrique NUTRITION puis FICHES PRATIQUES).

Il vous suffit de vous baser sur votre structure de repas et de varier les aliments en vous aidant de la page spéciale "Les équivalences entre aliments" de la rubrique NUTRITION puis ÉQUIVALENCES. Cependant, je le rappelle souvent, le mot d'ordre est aussi "plaisir" et les vacances sont aussi le moment de "profiter" sans perdre le bénéfices des efforts faits avant de partir !

J'aime proposer ma formule 50/50 !
Ainsi, votre objectif n'est pas forcément de perdre du poids mais de ne pas en prendre. A l'un des 2 repas principaux vous ferez attention à votre ligne et à l'autre repas, vous choisirez ce que vous souhaitez, sans culpabiliser et en profitant pleinement de ce qui vous fait plaisir.

Au menu du repas diététique : des crudités et des légumes cuits sans matière grasse, de la viande maigre ou du poisson grillé, pas de fromage mais un laitage maigre, pas de pâtisserie mais un fruit.

Si votre poids reste stable, il vous sera plus facile de reprendre votre programme minceur au retour des vacances.

Et profitez de vos vacances aussi pour bouger un maximum : randonnées, marche les pieds dans l'eau, natation, séances d'aquagym en club ou au camping, tournois de volley sur la plage, sport découverte... c'est à vous de choisir, il y en a pour tous les goûts, tous les âges et tous les budgets. 

Que se soit en famille, entre amis ou en solo, c'est également l'occasion de faire de nouvelles rencontres !

Je vous souhaite à toutes et tous de très belles vacances d'été !

Lire les commentaires (12)


La grande envie de la saison : Les glaces !

Posté le 10-juillet-2017

Quoi de plus rafraîchissant qu’une bonne glace ! Mais, sous le terme de « glaces » se cachent en réalité de multiples préparations aux qualités nutritionnelles bien différentes.

- Les glaces ou crèmes glacées, comme les classiques : vanille, café ou chocolat.
Il s’agit d’une base de crème anglaise reproduit industriellement, parfumée et turbinée à froid. Elles apportent 150 kcal à plus de 200 kcal aux 100 g et, en raison de la présence de lait, environ 100 mg de calcium pour 100 g, soit autant qu’un fromage blanc ! Il existe des crèmes glacées aux fruits, à ne pas confondre avec un sorbet.
- Les glaces dites à l’américaine, plus crémeuses, elles contiennent des inclusions : morceaux de chocolat ou de biscuits, des noix ou/ou des nappages appelés également toppings (chocolat, caramel, coulis de fruits…), et sont ainsi enrichies en calories.
- Les glaces allégées, avec des quantités de matières grasses et sucres réduites, sont environ 30 % moins caloriques que les recettes originales, mais restent plus riches qu’un simple sorbet !
- Les sorbets : ils se composent d’un mélange d’eau, de sucre et de jus ou pulpe de fruits.
Contrairement aux crèmes glacées, aucune matière grasse n’est ajoutée à leur préparation. Les sorbets riches en fruits conservent une grande partie de la vitamine C du fruit de base, et quand celui-ci est riche (cassis, fraises, etc.), deux boules de sorbet peuvent couvrir jusqu’à un tiers des besoins journaliers en vitamine C.

Pour ce qui est des glaces industrielles, pensez à privilégier les listes d’ingrédients les plus courtes, limitant les additifs et les ingrédients de mauvaise qualité comme les sirops de sucre ou les graisses de palme, palmiste ou copra (coco).

Côté calories, on préfère les sorbets, 2 boules de sorbet apportent autant de calories qu’un fruit. Les crèmes glacées apportent en plus une portion de graisses, ainsi 2 boules remplacent 1 fruit + 10 g de matière grasse. Consommées seules, on économise tout de même les calories du cornet !

Pour varier les plaisir, on privilégie les bâtonnets de taille raisonnable, voire les mini, on évite les géants, maxi, doubles... On évite bien sûr pour gérer sa consommation de manger la glace directement dans un bac si celui-ci ne correspond pas à une portion individuelle.

Equivalences plaisir :
1 esquimau simple = 1 fruit + 1 laitage nature 0% de MG
1 Mystère® = 1 fruit + 1 laitage nature 0% de MG + 10 g de beurre
1 cône = 1 fruit + 1 laitage nature 0% de MG + 10 g de beurre
1 mini-magnum = 1 fruit + 1 laitage + 5 g de MG.

Et pensez nos recettes glacées et sorbets maison dans les recettes savoir maigrir !

Lire les commentaires (16)


201 - 210 de 1449
  • «
  • 1 - 10
  • 11 - 20
  • 21 - 30
  • 31 - 40
  • 41 - 50
  • 51 - 60
  • 61 - 70
  • 71 - 80
  • 81 - 90
  • 91 - 100
  • 101 - 110
  • 111 - 120
  • 121 - 130
  • 131 - 140
  • 141 - 145
  • »

Retrouvez votre ligne en changeant vos habitudes alimentaires

J'ai déjà fait mincir des milliers de personnes et aujourd'hui, c'est vous qui allez en profiter.

Retrouvez la méthode sur

Restez connecté à la méthode Savoir Maigrir de Jean-Michel Cohen grâce à Twitter

Rejoignez la communauté Savoir Maigrir sur Facebook et suivez les dernières nouveautés

Retrouvez toutes les vidéos et l'actu de votre coach grâce à sa chaîne Youtube

Pour vous tenir informé, ajoutez la page Savoir Maigrir à vos cercles sur Google+

Besoin d’aide ?