En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
  • Accueil
  • Jean-Michel Cohen
  • Méthode de coaching

Blog de Jean-Michel Cohen


Le blog Jean-Michel Cohen est un espace d’information privilégié dédié exclusivement aux participant(e)s du programme Savoir Maigrir sur Internet. Le blog Jean-Michel Cohen est mis à jour par Jean-Michel Cohen lui-même. Il profite de ce support pour vous informer au quotidien de toutes ses interventions média et des nouvelles recherches en nutrition. Ne manquez plus aucun scoop grâce au blog Jean-Michel Cohen. Le blog Jean-Michel Cohen est une rubrique incontournable du programme de perte de poids.

Jean-Michel Cohen, qui apparaît régulièrement sur le petit écran et sur les ondes radio, est bien connu pour parler vrai et ne pas mâcher ses mots. Il vous livre ici des conseils nutritionnels et vous aide à décoder l’information alimentaire. Il fait notamment le jour sur les étiquettes des produits de la grande distribution et les dangers que peuvent représenter la consommation de certains aliments sur le long terme.


Recette : Papillotes de poulet à l'estragon

Posté le 3-janvier-2018

Bonjour,

Un plat simplissime au goût irrésistible pour toute la famille. Cette recette remplace dans votre menu : 1 viande, poisson ou oeufs.

Papillotes de poulet à l'estragon

Ingrédients pour 4 personne(s) :

  • 4 blancs de poulet
  • 1 yaourt nature 0% MG
  • 1/2 citron
  • 2 CàS de moutarde
  • 1 bouquet d'estragon frais (ou bien surgelé)
  • Sel, poivre
  • papier sulfurisé


Marche à suivre : 

  • Préchauffer le four à 180°C (Th.6)
  • Découper 4 rectangles de papier sulfurisé.
  • Laver et ciseler le bouquet d'estragon.
  • Presser le 1/2 citron.
  • Dans un saladier, mélanger le yaourt, la moutarde, le sel, le poivre, 2 CàS de jus de citron, l'estragon ciselé.
  • Ajouter les blancs de poulet entiers, et bien les mélanger pour qu'ils soient bien enrobés de yaourt.
  • Déposer un blanc de poulet sur chacun des rectangles de papier sulfurisé. Napper avec le reste de la préparation au yaourt. Bien fermer les papillotes, et les déposer dans un plat allant au four.
  • Enfourner pour 20 minutes (25 à 30 minutes si les blancs de poulet sont épais).
  • Il ne reste plus qu'à déguster !
  • On peut varier les goûts en remplaçant l'estragon par d'autres herbes aromatiques : coriandre, menthe, persil, ciboulette, etc.
  • De même, il suffit de diviser ou multiplier les quantités en fonction du nombre de couverts.
Lire les commentaires (6)


Tagliatelles aux fruits de mer et aux courgettes

Posté le 3-janvier-2018

Bonjour,

Goûtez à ces tagliatelles aux fruits de mer et aux courgettes... Vous allez vous régaler avec cette recette, très simple à cuisiner et vraiment exquise ! Cette recette remplace dans mon menu : 1 viande, poisson ou oeufs + 1 légume + 1 féculent + 5 g de MG (Sauf à 900 kcal).

Tagliatelles aux fruits de mer et aux courgettes

Ingrédients pour 1 personne(s) :

  • 30 g poids cru de tagliatelles (50 g poids cru à 1600 kcal et 65 g poids cru à 1800 kcal)
  • 160 g de cocktail de fruits de mer
  • 250 g de courgettes
  • 1/4 de gousse d'ail
  • 1 CàC d'huile d'olive
  • 1 CàC de persil haché
  • Sel, poivre


Marche à suivre : 

  • Faire cuire les tagliatelle à l'eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet.
  • Pendant ce temps, faire décongeler les fruits de mer à sec dans une poêle à revêtement antiadhésif.
  • Laver les courgettes puis couper les extrémités. Prendre l'économe pour ensuite faire des lamelles de courgettes.
  • Lorsque les fruits de mer sont décongelés, rajouter dans la poêle les lamelles de courgettes, l'huile d'olive et l'ail écrasé.
  • Laisser mijoter quelques minutes puis assaisonner.
  • Disposer les tagliatelles dans l'assiette et répartir le mélange courgettes-fruits de mer sur le dessus. Servir bien chaud.
Lire les commentaires (7)


Ma recette gourmande au chocolat !

Posté le 3-janvier-2018

Bonjour,

Si le chocolat est un ingrédient incontournable pour la notion de plaisir, alors cette recette va vous plaire car elle vous permettra de vous faire plaisir tout en respectant votre programme.

Cœurs gourmands au chocolat

Ingrédients pour 12 cœurs : 
• 275 g de pâte sablée prête à dérouler 
• 2 c. à s. de sirop de gingembre 
• 150 g de chocolat noir 
• 125 g de chocolat au lait 
• 10 cl de crème fraîche liquide allégée 
• 75 g de beurre. 

Pour le décor : 
• sucre glace
• 8 morceaux de gingembre confit

Préparation :
• Sur un plan de travail fariné, étalez la pâte. Foncez-en 12 petits moules à tartelettes en forme de cœur. Piquez le fond avec une fourchette et réservez 15 min au congélateur.
• Tapissez les moules avec une feuille de papier sulfurisé découpée à la dimension voulue et recouverte de grenaille ou de légumes secs. Enfournez 10 à 12 min. Retirez le papier et la grenaille et enfournez de nouveau 6 à 8 min afin que la pâte dore et croustille. Laissez refroidir les tartelettes, démoulez-les et déposez-les sur une plaque.
• Réchauffez le sirop de gingembre dans une petite casserole, ajoutez le chocolat noir et le chocolat au lait cassés en morceaux et faites les fondre sans cesser de mélanger. • Incorporez la crème et le beurre, remuez et versez la préparation dans les fonds de tartelettes. Laissez prendre au réfrigérateur, puis saupoudrez de sucre glace et décorez avec le gingembre confit émincé.

Lire les commentaires (56)


Recette gourmande : L'île flottante

Posté le 3-janvier-2018

Bonjour,

Merci Laureb6 pour cette version allégée de l'île flottante. Une recette pour laquelle la simplicité et la gourmandises sont au rendez-vous ! Cette recette remplace dans votre menu : 1/2 viande, poisson ou oeuf + 1 laitage.

Île Flottante

Ingrédients pour 4 personne(s) :

  • 500 ml de lait écrémé
  • 4 œufs
  • 1 gousse de vanille
  • 40 g d'édulcorant spécial cuisson


Marche à suivre : 

  • Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille vendue.
  • Séparer les blancs des jaunes d'œufs. Réserver les blancs pour les monter en neige.
  • Dans un saladier mélanger 8 g d'édulcorant aux jaunes, verser le lait petit à petit sur le mélange.
  • Remettre la crème dans la casserole et laisser cuire a feu doux pendant 5 minutes environ (jusqu'à nappage de la cuillère) sans jamais cesser de remuer.
  • Retirer du feu et verser tout de suite dans un récipient froid pour stopper la cuisson.
  • Monter les blancs en neige, ajouter une cuillerée à soupe d'édulcorant.
  • Cuire les blancs au four à micro-ondes 30 secondes environ.
  • Dresser en verrines ou coupelle à dessert la crème, puis dresser une petit île de blancs d'oeufs cuits sur le dessus.
  • Bon appétit !
Lire les commentaires (4)


18 Super-Aliments pour 2018 : Le cacao (1/18)

Posté le 2-janvier-2018

 

Bonjour, pour bien commencer l'année, nous passons en revue une sélection de 18 Super Aliments à consommer le plus régulièrement possible.

Les Super Aliments sont des aliments dotés de qualités nutritives exceptionnelles. Ils favorisent la santé et l'équilibre de l'organisme, et stimulent l'énergie naturelle du corps. Intéressons-nous aujourd'hui au cacao.

Les polyphénols du cacao lui confèrent une action antioxydante élevée, tandis que sa richesse en vitamines A1, B1 et C, en magnésium et en fer aident à combattre la fatigue et à réguler les troubles de l'humeur (certaines de ces substances y contribuent également en déclenchant la libération des endorphines dans le cerveau).

Le chocolat noir contient également de la phényléthylamine, aux vertus euphorisantes.

Un pouvoir antioxydant exceptionnel

La fève de cacao offre une concentration élevée de flavonoïdes associés à du zinc, du manganèse et du cuivre, qui agissent en synergie pour diminuer l'oxydation du mauvais cholestérol (LDL). Sa teneur en vitamine B3 aide aussi à limiter l'encrassement des artères.

Le cacao fait l'objet de nombreuses recherches pour ses polyphénols aux vertus antioxydantes et anti-inflammatoires et ses molecules complexes, qui agiraient contre la dépression.

Sa consommation augmenterait le débit sanguin dans le cerveau. Plus le pourcentage de cacao est élevé dans le chocolat, plus son pouvoir antioxydant est grand : donc, misez sur le chocolat noir riche en cacao, et oubliez le chocolat au lait gras et sucré, mais pauvre en cacao.

Enfin, le cacao contient aussi de la caféine (100 g de chocolat en comporte presque autant que 100 ml de café), de la théobromine et de la théophylline, des stimulants bien connus !

Lire les commentaires (24)


Nous célébrerons l'épiphanie ce dimanche 7 janvier !

Posté le 1-janvier-2018

Avant toutes choses je vous adresse à toutes et tous mes meilleurs voeurs pour cette année 2018 ! Qu'elle vous remplisse de joie, d'amour ainsi que vos proches.

Pour qu'elle démarre sous le signe du partage, vous allez surement fêter en famille, entre amis et même au travail l'épiphanie. Si nous achetions la galette chez un artisan boulanger, les industriels n'ont pas manqué de développer toutes sortes de «galettes» ayant pour point commun de contenir une fève cachée dans la pâte, mais dont les recettes peuvent s'avérer très variées.

La galette des rois la plus consommée se compose de deux pâtes feuilletées garnies d'une crème d'amande appelée frangipane. De part la composition de la pâte feuilletée à base rappelons-le de farine, d'eau et d'une quantité de beurre importante et de la recette de la frangipane mélange de beurre, de sucre, d'oeuf et de poudre d'amande, la galette est une véritable petite bombe calorique.

Ce gâteau sucré est surtout riche en beurre et en oeuf, donc lipides et en cholestérol,et s'ajoute à cela la poudre d'amande, graine oléagineuse donc également riche en lipides. Pour les galettes à la frangipane on se situe autour de 440 kcal les 100 g et 30% de lipides, pour une galette aux pommes par exemple on pourra descendre avantageusement à 315 kcal pour 100 g et seulement 16% de lipides (apport de la pâte feuilletée) mais pour une galette au chocolat ou autre variation gourmande, on atteindra 460 kcal pour 100 g et plus de 30% de lipides.

Il conviendra surtout de ne pas oublier qu'il s'agit d'un produit festif dont la consommation doit rester occasionnel, mais également de revoir la portion que l'on consomme habituellement. En effet, on prend comme référence une galette de 600 g, conseillée pour 6/8 parts. S'agissant d'un produit lourd, une part de 100 g environ correspond donc à une petite portion. Limitez vous à 100 g et pensez à utiliser un repas de rattrapage pour compenser par la suite.

A noter que l'on trouve également d'autres sortes de galettes traditionnelles typiques du sud de la France. Il s'agit alors de couronnes briochées au bon goût d'eau de fleur d'oranger et recouvertes de sucre granulé ou de fruits confits. Ces produits sont moins riche et une portion normale de 40 g correspond à consommer 30 g de pain tartiné de 10 g de beurre, ce qui reste tout à fait raisonnable.

Bonne épiphanie

Lire les commentaire (0)


Nos meilleures recettes pour finir l'année en beauté et légèreté !

Posté le 25-decembre-2017

En pleine période de fêtes, le programme vous semble aux oubliettes. Pourtant, se faire plaisir et gérer au mieux les fêtes est possible. Je souhaite aujourd'hui mettre à l'honneur les coquillages et crustacés !

Il s'agit de mets de choix tant pour leurs qualités nutritionnelles que gustatives. Raffinés et maigres, ils peuvent ainsi laisser place à des sauces plus plaisir ou permettent contrebalancer avec le surplus de graisses des autres plats.

Les crustacés tout d'abord comme la crevette, le homard, le tourteau ou encore la langoustine sont des produits particulièrement maigres allant de 2% de lipides pour la langoustine ou le homard à 5,2% seulement pour le tourteau. L'apport en cholestérol de ces produits est surtout localisé dans la tête, mais l'important si vous avec trop de cholestérol reste de limiter la mayonnaise et le beurre qui les accompagnent. Ils représentent également une source intéressante de protéine et de minéraux, notamment calcium, potassium, phosphore, magnésium et iode avec un record à 100 µg pour le tourteau et le homard.

Pour les coquillages, les huîtres, coquillage festif par excellence, sont, avec les coques, le coquillage le moins énergétique et le plus maigre (47 kcal/100 g et 1,2% de lipides), mais également riches en calcium 92mg/100 g, potassium, fer, fluor, cuivre et surtout zinc. L'accompagnement habituel de jus de citron ou vinaigre d'échalote en fait réellement une entrée idéale pour un repas festif, en limitant le pain de seigle et le beurre !

On pensait il y a encore peu de temps que certains mollusques, notamment les huîtres contenaient beaucoup de cholestérol. On sait désormais que c’est faux. Il s'agit de stérols qui sembleraient, au contraire, aider à baisser la cholestérolémie. Les huîtres dites « laiteuses » ne sont pas plus grasses, elles correspondent à leur période de reproduction (mai à août) et contiennent simplement davantage de glucides.

Les Saint-Jacques sont un coquillage un peu à part, à la chair particulièrement raffinée, mais tout aussi maigre et peu salée.

J'espère vous avoir convaincu(e) et je vous propose de tester nos recettes festives à base de coquillages et crustacés :
Verrine de topinambours aux noix de saint-jacques
Tajine de saint-jacques, pomme et curry
Noix de saint-jacques poêlées à la vanille
Duo de homard et moules en sauce safranée
Gambas au curry, légumes verts et mangue poêlée
Gambas aux échalotes caramélisées

Passez de très bonnes fêtes !

Lire les commentaire (1)


10 conseils pour gérer les fêtes !

Posté le 18-decembre-2017

Les fêtes de fin d'année sont synonymes de convivialité, mais souvent également placées sous le signe des plaisirs alimentaires qui peuvent être sans limites. Même dans ces circonstances il paraît moins évident de surveiller sa ligne, rassurez-vous, vous pourrez tout à fait concilier le plaisir de participer à une réunion familiale et la satisfaction de résister aux tentations.

L'important c'est d'acquérir la connaissance de ce dont votre organisme a vraiment besoin et de savoir ce qui vous fait vraiment plaisir. Ne renoncez pas aux plaisirs mais essayer de faire des choix qui ont du sens et de mettre en place des petites stratégies pour limiter les orgies que vous risqueriez de regretter par la suite.

Voici 10 conseils pratiques imparables pour limiter les excès des fêtes sans négliger le plaisir :
- Si vous êtes invité, proposez à votre hôte d'apporter l'entrée, le plat ou le dessert. Vous pourrez ainsi prévoir une recette savoureuse mais peu calorique... en plus d'être un(e) convive idéal(e), vous aurez déjà contrôlé une partie du repas.
- Consommer 2 blancs d'œufs durs en fin d'après-midi. Grâce à l'effet rassasiant quasi immédiat de ces protéines maigres, vous n'arriverez pas affamée à la soirée, et il sera plus facile de ne pas vous jeter sur les toasts dès l'apéritif !
- Ne dépassez pas un apéritif et buvez-le lentement en discutant avec les autres convives. Évitez ceux à base de jus de fruits qui ont tendance à ouvrir l'appétit !
- Mangez lentement, afin de davantage déguster et ainsi de prendre le temps de satisfaire vos papilles. Il sera alors plus aisé de réduire les quantités consommées car vous percevrez mieux les sensations de satiété.
- Discutez, aidez au service, jouez avec le enfants, dansez... dans les périodes de vide, en plus de dépenser plus d'énergie qu'en restant assise sur votre chaise, vous serez moins tenté(e) par des grignotages notamment sur les produits qui sont sur la table (pain, le beurre...) que si vous restez immobile à attendre.
- Ayez toujours à table un verre d'eau pour étancher votre soif et limitez-vous à un verre de vin pour le plaisir. En plus d'apporter des calories supplémentaires, l'alcool gêne la perte de poids. De plus même avec une légère alcoolisation, on contrôle moins ses actes et donc moins facilement le reste du repas !
- Limitez les portions et évitez de vous resservir. Un bon repas ne doit pas être un repas gargantuesque ! Apprenez à vous faire plaisir sur des portions raisonnables et ne vous resservez pas, vous ferez déjà une belle économie sur les calories.
- Oubliez le pain et le beurre. Même s'il est souvent présent sur les tables les jours de fêtes, rien ne vous oblige à accompagner chaque plat d'une tartine beurrée, ni à saucer chaque assiette. Prenez une tartine légèrement beurrée en début de repas avec la préparation qui vous fait le plus plaisir, et n'en reprenez pas du repas. Évitez de saucer les plats, en plus de contrôler la sauce souvent grasses, vous supprimez également une bonne partie de pain !
- Évitez de resaler les plats. Les repas de fêtes sont déjà suffisamment riches en sel ! Le sel à en effet pour effet de retenir l'eau dans l'organisme et donc d'augmenter légèrement votre poids.
- Lancez l'idée de faire une balade digestive après les déjeuners et de danser en soirée. Rien de tel qu'un rock endiablé pour vous brûler une partie des calories supplémentaires ingérées !

Si vous recevez, aidez-vous de nos repas festifs dans la rubrique FICHES PRATIQUES. Et après la fête... nos formules de rattrapage dans cette même rubrique et un surplus d'activité physique vous aideront à compenser !

Lire les commentaires (2)


Les aliments pour bien dormir !

Posté le 11-decembre-2017

La mauvaise hygiène alimentaire est une des causes des troubles du sommeil. Pour passer une bonne nuit, il est important de ne pas négliger le soin apporté à l'élaboration du dîner. Ce dernier repas avant le jeûne de la nuit ne doit en effet être ni trop riche, ce qui rendrait la digestion difficile, ni trop léger et donc pas suffisamment rassasiant.

En effet, ces deux cas gêneraient l'endormissement ou pourraient provoquer des réveils nocturnes qui sont également l’occasion de fringales et parfois de grignotages importants. Ce dîner équilibré sera de préférence terminé au moins 1 heure avant d'aller au lit.

Dans votre assiette, prévoyez :
- Des aliments riches en glucides complexes (pâtes, riz, pain...).
Contrairement à une idée répandue, le fait de consommer des féculents en quantité raisonnable au dîner ne fait pas grossir, ils favorisent même un bon sommeil. Les féculents surtout complets sont source de magnésium, un minéral anti-stress, mais également de vitamines du groupe B qui participent au métabolisme des glucides et à la transmission de l'influx nerveux. Enfin, ils sont riches en un acide aminé appelé tryptophane qui est précurseur de la sérotonine et favorise ainsi la détente, le sommeil. 
Consommer une petite portion de féculents le soir n'est en rien contraire au programme, à condition d'éviter de les inonder de sauce grasse ou de beurre.
- Du lait ou produit laitier, riches en tryptophane, ils aideraient également à l'endormissement.
Terminez votre repas par un produit laitier au lait écrémé ou demi-écrémé et pas trop sucré ou remettez à l'honneur le verre de lait écrémé ou demi-écrémé avant d'aller au lit.
- Des fruits et légumes : le magnésium est le minéral anti-stress par excellence, car il agit comme régulateur du système nerveux. 
Les fruits et légumes en sont de bons pourvoyeurs, et complétez si besoin avec une eau minérale riche en magnésium. On pense parfois que les oranges sont à éviter au repas du soir en raison de la vitamine C. Cette réputation ancienne d’excitant et de responsable d'insomnies n'est en réalité pas fondée. Une étude a d'ailleurs prouvé qu'aucune modification des cycles ou de l’organisation du sommeil n’est retrouvée chez des sujets ayant absorbé la vitamine C. Les doses données dans ces expériences (4 grammes de vitamine C) sont l’équivalent de 10 kg d’oranges ou
de pamplemousses ! Sachez d'ailleurs que contrairement à ce que l'on croit, l'orange n'est pas le fruit le plus riche en vitamine C. Elle est de loin devancée par la goyave et le cassis !

Evitez  en parallèle :
- L'excès de graisses saturées (crème, beurre, sauces grasses), les charcuteries grasses ou viandes grasses et les fritures.
- L'alcool, la caféine et le tabac qui sont des excitants. Ils peuvent ainsi troubler le sommeil. Évitez les cafés, thés et sodas caféinés ou boissons énergisantes après 17h et limitez le tabac et l'alcool dans les 2 heures qui précèdent le sommeil au moins. La bière est un peu à part car elle contient de la mélatonine. Une astuce à utiliser de temps en temps pour des raisons évidentes de consommation d’alcool. De temps en temps 250 ml de bière = 1 fruit + 30 g de pain OU 250 ml de bière sans alcool = 1 fruit. 

Pour compléter ces conseils alimentaires, maintenez une activité physique régulière à raison de 30 minutes de marche par exemple par jour, de préférence à l’extérieur. Avoir une activité physique régulière présente deux intérêts : celui d'améliorer votre sommeil directement,
mais également d’avoir une action anti-stress.

Enfin, avant d'aller au lit, il est important de soigner son environnement en limitant ordinateur, tablette et téléphone portable dans la chambre. Une à deux fois par semaine évitez d'allumer la télé et privilégiez la lecture.

Et pour finir, pensez à dormir dans une tenue adaptée en évitant principalement les élastiques serrés à la taille et ne surchauffez pas la chambre (19°C).

Bonne nuit à toutes et tous !

Lire les commentaire (0)


Un dessert au chocolat original, savoureux et diététique : ça existe ?

Posté le 9-decembre-2017

 

Si vous pensiez que la seule alternative aux glaces était les sorbets, voici la recette des bâtonnets de petits-suisses glacés enrobés de chocolat !

On peut en effet utiliser l'onctuosité des petits-suisses plutôt que de la crème fraîche et on appréciera le goût du chocolat dans le glaçage extérieur.

Préparation :

  • 10 min Congélation
  • 4 h Réfrigération
  • 30 min

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 8 petits-suisses nature (à 0% pour vous et entiers pour les enfants)
  • 8 bâtonnets pour glace
  • 60 g de chocolat noir pâtissier
  • 2 cuillères à soupe d'eau 

Marche à suivre :

  • Démoulez chaque petit-suisse, retirez le papier, puis replacez-les dans leur pot.
  • Plantez un bâtonnet dans chaque petit-suisse et placez-les au congélateur pendant 2 heures.
  • Faites fondre le chocolat quelques secondes au micro-ondes avec l'eau et roulez vos petits-suisses de manière à les enrober de chocolat. Le chocolat figera rapidement au contact des petits-suisses congelés.
  • Remettez 2 heures au congélateur, puis 30 min au réfrigérateur avant de consommer.
Lire les commentaires (6)


171 - 180 de 1449
  • «
  • 1 - 10
  • 11 - 20
  • 21 - 30
  • 31 - 40
  • 41 - 50
  • 51 - 60
  • 61 - 70
  • 71 - 80
  • 81 - 90
  • 91 - 100
  • 101 - 110
  • 111 - 120
  • 121 - 130
  • 131 - 140
  • 141 - 145
  • »

Retrouvez votre ligne en changeant vos habitudes alimentaires

J'ai déjà fait mincir des milliers de personnes et aujourd'hui, c'est vous qui allez en profiter.

Retrouvez la méthode sur

Restez connecté à la méthode Savoir Maigrir de Jean-Michel Cohen grâce à Twitter

Rejoignez la communauté Savoir Maigrir sur Facebook et suivez les dernières nouveautés

Retrouvez toutes les vidéos et l'actu de votre coach grâce à sa chaîne Youtube

Pour vous tenir informé, ajoutez la page Savoir Maigrir à vos cercles sur Google+

Besoin d’aide ?