En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
  • Accueil
  • Jean-Michel Cohen
  • Méthode de coaching

Blog de Jean-Michel Cohen


Le blog Jean-Michel Cohen est un espace d’information privilégié dédié exclusivement aux participant(e)s du programme Savoir Maigrir sur Internet. Le blog Jean-Michel Cohen est mis à jour par Jean-Michel Cohen lui-même. Il profite de ce support pour vous informer au quotidien de toutes ses interventions média et des nouvelles recherches en nutrition. Ne manquez plus aucun scoop grâce au blog Jean-Michel Cohen. Le blog Jean-Michel Cohen est une rubrique incontournable du programme de perte de poids.

Jean-Michel Cohen, qui apparaît régulièrement sur le petit écran et sur les ondes radio, est bien connu pour parler vrai et ne pas mâcher ses mots. Il vous livre ici des conseils nutritionnels et vous aide à décoder l’information alimentaire. Il fait notamment le jour sur les étiquettes des produits de la grande distribution et les dangers que peuvent représenter la consommation de certains aliments sur le long terme.


Vos 10 recettes de saison pour le mois de novembre

Posté le 14-novembre-2018

Pour vous aider à consommer de saison toute l'année, nous publions chaque mois 10 recettes de saison.

Voici pour vous les 10 recettes du mois : spécial novembre

Au petit-déjeuner :

Crème de betterave

Velouté de potiron, carottes et panais

Fonds d’artichauts farcis à la pomme et au chèvre frais

 

Au déjeuner :

Poêlée forestière aux châtaignes

Poêlée de pommes de terre, champignons et jambon

Papillote de blanc de poulet et sa fondue de poireau

Sauté de dinde aux deux pommes

 

Au dîner :

Tarte express à la pomme

Pomme meringuée

Tiramisu diététique

 

Avez-vous téléchargé le PDF « Les 30 recettes d’automne les plus simples au monde » ?

Vous pourrez retrouvez ces recettes et une vingtaine d’autres spécialement sélectionnées par vos diététiciennes pour passer une saison automnale avec les saveurs de saison.

Retrouvez-le dans les Fiches pratiques dans la rubrique "Mes cadeaux Savoir Maigrir".

 

Bon appétit !

Lire les commentaires (7)


#STOPOBESITE : La vision Savoir Maigrir pour faire baisser la courbe de l'obésité

Posté le 30-octobre-2018

Aujourd’hui, parlons d’OBÉSITÉ car comme vous le savez, c’est le sujet auquel j’ai consacré ma vie professionnelle. L’ambition que j’ai avec le programme Savoir Maigrir est de faire baisser la courbe du surpoids et de l’obésité en France.


#STOPOBESITE

Mon objectif est de faire prendre conscience à la société française de l’importance de la nutrition et d’une bonne hygiène de vie pour faire face au défi de santé que représente l’obésité. C’est une situation inédite dans notre histoire et, en tant que nutritionniste, je me dois de proposer et d’apporter des solutions concrètes.
Mon objectif est de faire prendre conscience à la société française de l’importance de la nutrition et d’une bonne hygiène de vie pour faire face au défi de santé que représente l’obésité. C’est une situation inédite dans notre histoire et, en tant que nutritionniste, je me dois de proposer et d’apporter des solutions concrètes.
Mon objectif est de faire prendre conscience à la société française de l’importance de la nutrition et d’une bonne hygiène de vie pour faire face au défi de santé que représente l’obésité. C’est une situation inédite dans notre histoire et, en tant que nutritionniste, je me dois de proposer et d’apporter des solutions concrètes.

Mon objectif est de faire prendre conscience à la société française de l’importance de la nutrition et d’une bonne hygiène de vie pour faire face au défi de santé que représente l’obésité. C’est une situation inédite dans notre histoire et, en tant que nutritionniste, je me dois de proposer et d’apporter des solutions concrètes.

 
Mon objectif est de faire prendre conscience à la société française de l’importance de la nutrition et d’une bonne hygiène de vie pour faire face au défi de santé que représente l’obésité. C’est une situation inédite dans notre histoire et, en tant que nutritionniste, je me dois de proposer et d’apporter des solutions concrètes.
Mon objectif est de faire prendre conscience à la société française de l’importance de la nutrition et d’une bonne hygiène de vie pour faire face au défi de santé que représente l’obésité. C’est une situation inédite dans notre histoire et, en tant que nutritionniste, je me dois de proposer et d’apporter des solutions concrètes.
Mon objectif est de faire prendre conscience à la société française de l’importance de la nutrition et d’une bonne hygiène de vie pour faire face au défi de santé que représente l’obésité. C’est une situation inédite dans notre histoire et, en tant que nutritionniste, je me dois de proposer et d’apporter des solutions concrètes.
Mon objectif est de faire prendre conscience à la société française de l’importance de la nutrition et d’une bonne hygiène de vie pour faire face au défi de santé que représente l’obésité. C’est une situation inédite dans notre histoire et, en tant que nutritionniste, je me dois de proposer et d’apporter des solutions concrètes.kkmk

L'obésité est reconnue comme une MALADIE CHRONIQUE par l'OMS depuis 1997. On parle même désormais de PANDÉMIE. Savez-vous que l’on prévoit qu’un quart de la population mondiale souffrira d’obésité en 2045 ?

 

La France n’échappe pas à ce FLÉAU SANITAIRE qui frappe aujourd’hui la quasi-totalité de la planète. L’importance de l’obésité y reste préoccupante et constitue un problème majeur de santé publique. En 2018, l’obésité concerne 15% des Français avec une prédominance chez les femmes de plus de 60 ans.

 

Mais s’il vous plaît, ne croyez pas que l’obésité soit une situation normale, un simple constat dont il faudrait se contenter comme certains veulent nous le faire croire ou qu’il faille baisser les bras.

 

L’excès de masse graisseuse a en effet pour conséquence une augmentation de nombreuses pathologies :

  • Maladies cardiovasculaires,
  • Diabète, syndrome métabolique
  • Problèmes articulaires,
  • Troubles respiratoires,
  • Dépression,
  • Cancers de plusieurs types, notamment du foie, de l’utérus ou du sein après la ménopause.

Sans compter la discrimination dont sont souvent victimes nos compatriotes dans ce cas et son cortège de souffrances.

 

 

Comment savoir si vous souffrez d’obésité ?

C’est très simple, vous êtes obèse lorsque votre IMC (Indice de Masse Corporel) est au dessus de 30.

Si vous ne connaissez pas votre IMC, calculez-le maintenant ici c’est très rapide :

http://www.aujourdhui.com/imc/calcul-imc.asp


Comment lutter contre l’obésité ?

Cette maladie est assez complexe. L’obésité peut avoir plusieurs causes qui peuvent se combiner :

 
  • Hérédité
  • La mauvaise hygiène alimentaire
  • Les régimes alimentaires très restrictifs et répétés
  • Le stress
  • Les kilos émotionnels
  • La sédentarité
  • Les déséquilibres hormonaux
  • La grossesse
  • Les maladies
  • La prise de médicaments...

 

Chacun est différent, chacun à son histoire, son parcours. Face à la maladie, on est parfois désespéré et démuni. Je le comprends parfaitement.

Et de surcroît, pour peu que l’on ait essayé une solution qui n’a fait qu’empirer la situation : c’est le désarroi le plus total !

 

MON PREMIER CONSEIL : Ne restez pas seul(e) ou livré(e) à vous-même lors de votre parcours de guérison.

 

La bonne nouvelle c’est que vous êtes déjà accompagné(e) par moi-même et par mon équipe de diététiciennes spécialisées dans le coaching nutrition et motivationnel et à mes côtés depuis plus de 10 ans.
 

Cependant, j’estime que cela n’est pas suffisant.
 

Je lance un accompagnement dédié pour lutter contre l’obésité


J’ai décidé de proposer quelque chose de différent et d'inventer un accompagnement plus soutenu pour les personnes en situation d’obésité. Le mot d’ordre STOP OBESITE ! (#Stopobesite)

Au coeur de ce nouvel accompagnement, j’ai mis 2 nouveaux piliers en avant : l’éducation nutritionnelle et la prise en compte des facteurs de l’obésité.
Il est important pour moi que chaque membre avec un IMC supérieur à 30 rejoigne une formation continue à la nutrition et aux problématiques liées au Grand Surpoids (nos masterclass) ; mais aussi, et en plus de tous ces supports bénéficie d’un échange de proximité avec un professionnel de la santé, contrôlé par moi même.


C’est pourquoi, d’une part nous avons créé un groupe et une consultation en direct dédiés et privés, et d’autre part un échange mensuel par téléphone avec la diététicienne dédiée à votre Dossier Minceur.

 

Faites place à un réel rééquilibrage alimentaire (qui passe par un régime d’une manière ou d’une autre), facile, durable et non restrictif avec la bonne humeur et le soutien d’une communauté extraordinaire et de toute mon équipe !


Vous souffrez d’obésité et c’est difficile ? Ne pensez plus que c'est une fatalité et avant d’envisager l’ultime décision d’une possible chirurgie je veux vous apprendre à mieux manger, à bouger un peu plus, à mieux gérer vos émotions, à mieux dormir, et retrouver confiance en vous !


En route vers le chemin de la forme et de la santé !

Regardez la vidéo !

 

 

Lire les commentaires (22)


20 000 abonnés sur la chaîne YouTube Savoir Maigrir !!

Posté le 22-octobre-2018

Eh oui ! Après plusieurs années d'existence, la chaîne Savoir Maigrir vient d'atteindre la barre des 20 000 abonnés ! Et c'est grâce à vous ! Merci !!

Sur cette chaîne, vous retrouvez toutes les vidéos dans lesquelles j'interviens dans les médias, tous les témoignagent Savoir Maigrir, les consultations en direct Savoir Maigrir avec moi-même et toute l'équipe diététique... Et encore beaucoup d'autres vidéos sur la minceur et la nutrition. ;)

Si vous n'êtes pas encore abonné(e) faites-le en cliquant ici !

Vous pourrez suivre toute mon actualité, celle de Savoir Maigrir et de la nutrition minceur !

Abonnez-vous si ce n'est pas encore fait et partagez la chaîne autour de vous !

Lire les commentaires (3)


Compléments alimentaires, quand y avoir recours ?

Posté le 15-octobre-2018

Les compléments alimentaires sont des produits qui comme leur nom l'indique servent à compléter une alimentation carencée. C'est pourquoi vous devez toujours les associer à une alimentation variée et équilibrée pour qu'ils soient efficaces. Ils sont de bons supports pour aider vos efforts alimentaires comme ceux que vous réalisez actuellement avec le programme Savoir Maigrir.

Ce ne sont pas des médicaments et à ce titre les compléments ne peuvent pas soigner une pathologie ou un dérèglement physiologique. Leur but est d'apporter plus de bien-être et de remettre le corps dans un fonctionnement normal. Les compléments alimentaires peuvent exister sous différentes formes (gélules, comprimés, boisson liquide, ampoule, patch etc...). Leur variété est énorme et ils couvrent une large gamme de problématique santé.

Pour vous expliquer brièvement leur fonctionnement voici la répartition des compléments :
- draineurs : les draineurs ont un double but ; détoxiquer l'organisme en aidant le foie à relâcher ses toxines et à les éliminer grâce à l'action diurétiques des plantes.
- digestion : apporter un transit intestinal normal pour mieux digérer les aliments et éviter les désagréments d'après repas (ballonnements, crampes, flatulences etc...)
- modérateur d'appétit : ce sont des aides pour essayer de modérer les sensations de faim lors de l'installation d'un nouveau régime alimentaire équilibré. Ils n'ont pas la vocation d'un "coupe faim" mais sont des aides précieuses pour atteindre raisonnablement la sensation de satiété.
- circulation : ce sont des produits qui aident au retour veineux pour faciliter les activités physique comme la marche afin de se dépenser plus et d'augmenter sa dépense calorique.
- articulation : ces produits apportent les éléments constitutifs du cartilage pour favoriser sa reconstruction.
Etc...

Seuls quelques cas spécifiques interdisent leurs utilisations :
- ne pas consommer de draineur si vous êtes diabétiques sous insuline et si vous souffrez de pathologies rénales ;
- si vous êtes enceinte ou allaitantes ;
- si vous souffrez de pathologie cardio-vasculaires.
- regardez bien la liste des ingrédients pour éviter de consommer un complément contenant une substance connue comme intolérante.

Comme déjà dit précédemment, les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments mais des produits à base de plantes, oligo-éléments, vitamines qui font l'objet de contrôles pour avoir des allégations et une efficacité ciblée en fonction de leurs teneurs en actifs  et contrôlés par les autorités de santé.

Leur utilisation n'est pas une obligation au cours de votre programme minceur Savoir Maigrir c'est à vous de juger si vous avez besoin d'un support pour mieux vivre ce changement d'alimentation. Pour en savoir encore plus, rendez-vous dans notre e-boutique.

Retenez qu'il s'agit de produits de confort pouvant vous aider à mieux vivre vos efforts minceur !

Lire les commentaires (2)


Les courges sont-elles bonnes pour votre santé ?

Posté le 8-octobre-2018

Potiron, potimarron, butternut (courge doubeurre), courge spaghetti, pâtisson... et tant d’autres variétés... C’est la pleine saison des courges. Si la question revient souvent « Est-ce des féculents ? », j’ai choisi aujourd’hui de vous en dire plus sur les courges !

Riches en eau avec plus de 90%, les courges ont la particularité de ne pas dépasser 4% de glucides et 20/25 kcal pour 100 g, ce qui en fait des légumes peu énergétiques. Très bien pourvues en minéraux, elles ont la particularité d'apporter beaucoup de potassium et peu de sodium. Elles aident ainsi à la régulation de la pression artérielle et favorisent la diurèse. Le calcium, le magnésium et le sélénium sont également présents en quantités intéressantes.

Les courges apportent en moyenne 1.3% de fibres qui, consommées cuites et mixées la plupart du temps, sont très bien tolérées. Enfin les plus colorés, renferment un maximum de bêta-carotènes aux propriétés vitaminiques et antioxydantes. Avec 3000 à 6000 µg de provitamine A pour 100 g, une portion de 200 g de potiron suffit en effet à couvrir le besoin journalier.

Alors ne vous en privez plus et testez nos délicieuses recettes sans attendre, d’autant qu’il s’agit de produits économiques !

Exemples de recettes Savoir Maigrir : 
Velouté de potiron, carottes et panais
Brandade de poisson au potiron
Pâtisson farci
Dés de potiron à la vapeur et trompettes de la mort
Hamburger butternut


Régalez-vous !

Lire les commentaires (2)


Les différents modes de cuisson, avantages et inconvénients

Posté le 1-octobre-2018

On parle toujours de variété dans l'alimentation, celle-ci passe aussi par le choix du mode de cuisson. En effet, que vous réalisiez un poisson vapeur, grillé au four, en papillote ou poché, il n'aura pas les mêmes saveurs et vous n'aurez pas la sensation de consommer toujours les mêmes "choses". Varier les cuissons c'est aussi éloigner la lassitude qui peut se faire sentir au sein d'un programme minceur.

Faisons le point sur ces différents modes :
- A la vapeur
Dans une marmite à cuisson sous pression ou dans un cuiseur vapeur , elle consiste à cuire l’aliment par contact avec de la vapeur d’eau. Sans contact direct entre l'eau et l'aliment, les nutriments et qualités gustatives seront mieux conservés. D’autant plus si l’on prend soin de limiter la température et le temps de cuisson.

- A l’eau
En cuisant un aliment dans de l’eau, une partie des vitamines et minéraux hydrosolubles qu’il contient va se diffuser dans l’eau de cuisson. Il est possible de réduire ces pertes en limitant la quantité d'eau et en la salant légèrement. Il est également intéressant de conserver cette eau de cuisson et de la consommer par la suite en bouillon de légumes ou pour la cuisson d’autres aliments.

- A la poêle ou au wok
Le wok est un ustensile de cuisson d’origine chinoise qui se présente sous la forme d’une demi-sphère. Cette forme spécifique permet une cuisson homogène et ne requiert que peu d'ajout de matières grasses. La cuisson au wok se veut rapide, laissant les légumes encore croquants, et permet ainsi de conserver la saveur des aliments et dans un même temps de mieux préserver leurs qualités nutritionnelles. Les poêles à revêtement antiadhésif sont idéales pour limiter l’ajout de matières grasses. Dans tous les cas il est important de : Ne pas prolonger la cuisson des aliments, éviter la carbonisation, préférer une cuisson sans ajout de MG.

- Au barbecue
Au barbecue, les aliments sont cuits par contact et rayonnement de la chaleur. Les flammes issues du gaz ou du charbon de bois vont déborder et lécher ainsi l'aliment. Cette cuisson présente l’avantage de ne pas nécessiter d’ajout de matières grasses. Toutefois, si les aliments sont saisis de manière trop forte ou en cas de contact direct avec la flamme, il y a carbonisation et ainsi formation de composés qui peuvent s'avérer cancérigènes.

- A la friture
Il est possible de consommer des aliments frits à condition de réaliser une équivalence, par exemple nous proposons 75 g de vraies frites pour le plaisir en remplacement de 100 g de féculent cuit + 10 g de MG : tout est question d'équilibre ! Les huiles utilisées en friture impliquent une surveillance particulière car les triglycérides se dégradent au long des cycles d'utilisation. Un filtrage après chaque usage et un changement toutes les 5 utilisations est conseillé. Choisissez les huiles au point de fumage élevé, ou vérifiez bien que votre huile porte l’indication « pour friture ». Attention, certains mélanges d’huile peuvent contenir de l'oléine de palme et donc une quantité excessive d'acides gras saturés. 

Enfin notons que en diminuant les matières grasses vous avez souvent besoin de palier ce manque et nous vous proposons de multiplier aussi les assaisonnement : coulis de tomate, herbes, épices, bouillons, moutarde, sauce soja, vinaigre... n'hésitez pas à vous inspirer de nos recettes ici et de notre fiche pratique : Les indispensables en cuisine.

Lire les commentaires (4)


L'alimentation pour vivre longtemps : faire le plein d'antioxydants

Posté le 25-septembre-2018

Vous n’êtes plus sans savoir que l’alimentation a un impact direct et important sur votre état de santé général. Mais, c’est également un bon support pour lutter contre le vieillissement !

Pour cela, les antioxydants, qui luttent contre le vieillissement cellulaire doivent avoir une place importante dans l’alimentation. Un apport suffisant en vitamines et minéraux est également important pour limiter les états de fatigue.

Mais d’autres paramètres ne doivent pas être négligés :
- L’hydratation est essentielle ! Pensez à bien boire quotidiennement au moins 1 litre d'eau.
- Les protéines qui assurent la synthèse du collagène notamment, et donc l’élasticité de la peau, mais également le renouvellement cellulaire, la synthèse d’hormones, d’enzymes... Intégrez bien dans vos menus une portion de viande, poisson, œufs ou un équivalent végétal.
- Les matières grasses et principalement les acides gras polyinsaturés qui renforcent la couche lipidique de l’épiderme. Privilégiez les poissons gras 1 à 2 fois par semaine et des huiles végétales riches en acides gras polyinsaturés (colza, noix, noisette, lin, tournesol). Pour une bonne santé cardio-vasculaire, on limitera les graisses saturées au profit des graisses poly et mono-insaturées.
- La vitamine A : il s'agit d'un anti oxydant puissant qui bloque « les radicaux libres », et aide à lutter contre le vieillissement cellulaire, principalement visible au niveau de la peau. Sous forme de rétinol, vous la retrouverez dans la matière grasse de certains produits d'origine animale : foie, beurre, anguille, le thon, le jaune d'œuf, les fromages et le lait entier. Mais une consommation excessive de ces produits serait néfaste pour votre santé, et heureusement sous forme de bêta-carotène (ou pro-vitamine A) elle est présente dans de très nombreux végétaux et principalement ceux dont la chair est colorée (carottes, épinards, fenouil, oseille, cresson, chou vert, blettes, abricots, pêches à chair jaune, melon).
- La vitamine E, également antioxydante, préserve nos cellules du vieillissement prématuré. Vous la trouverez dans l'huile de tournesol ou margarine au tournesol, l'huile de noix mais également les graines (tournesol, noix, amandes et noisettes), les germes de blé et son huile, et produits complets ou encore l'avocat.
- La vitamine C, dans les végétaux crus principalement les agrumes, fruits exotiques, mais également les choux et poivrons.
- Le zinc est un oligo-élément qui participe à l’entretien des défenses immunitaires. On trouve du zinc principalement dans les fruits de mer et surtout les huîtres, la viande, le foie, le pain de seigle et les fromages.
- Le sélénium est également un oligo-élément à l’action antioxydante. Les produits de la mer sont riches en sélénium, notamment les moules et les huîtres.
- Autres substances antioxydantes : les polyphénols et le lycopène (tomate), mais sont inclus également les flavonoïdes (très répandus dans les végétaux), les tanins (dans le cacao, le café, le thé, le raisin, le vin rouge), les anthocyanes (notamment dans les fruits rouges) et les acides phénoliques (dans les céréales, les fruits et les légumes).

En parallèle, on évite les aliments riches en sucres simples et on n’oublie pas l’importance de la flore intestinale et donc les fibres et probiotiques !

Lire les commentaires (4)


Quel petit déjeuner pour toute la famille ?

Posté le 18-septembre-2018

Avec la rentrée déjà bien avancée, il est important de conserver de bonnes habitudes prises en vacances, comme prendre le temps de s'attabler même au petit déjeuner !

L'idée n'est plus d'avaler un café-tartines (encore quand vous vous préparez des tartines !) à toute vitesse, mais bien de prendre le temps, au moins vingt minutes. Un vrai petit-déjeuner se composera d'une boisson, d'un aliment céréalier, d'un produit laitier et d'une portion de fruit.

La boisson peut être un café, un thé ou une tisane sans sucre suivant vos goûts. Cependant la star du moment, c‘est l'eau infusée ! Personnellement je vous recommande de la réaliser vous même avec une base d'eau ou d'infusion non sucrée au choix (nature ou parfumée) ; on choisit des fruits de saisons (framboises, pêches et pêches de vigne, abricots, raisins...), on les découpe en morceaux, on les place dans différents petits bocaux ou une grande carafe, on ajoute l'eau nature ou l'infusion non sucrée et on laisse reposer une nuit au réfrigérateur. Elle sera du plus bel effet sur votre table du petit déjeuner pour prolonger l'été. Petit truc en plus : menthe, gingembre, bâton de cannelle : osez !

Le produit céréalier : il peut être simplement du pain complet ou intégral, des biscottes ou autres petits pains suédois... On ajoute une juste quantité de matière grasse : beurre ou margarine ou huile d'olive, et un laitage. Et le dimanche, vous pouvez également utiliser nos équivalences plaisirs : croissant, pain au lait ou brioche pour partager ce bon moment en famille.

On fait toujours la part belle aux fruits : une salade de fruits frais, un jus 100% pur jus sans sucre ajouté ou une belle tranche de pastèque ou de melon, ils participent à votre hydratation et sont gorgés de vitamines et minéraux. Attention cependant : même hors vacances on continue de se la jouer façon LOCALE :)

Bien entendu je n'oublie pas ceux qui ne peuvent toujours rien avaler le matin : le programme s'adapte à votre rythme avec nos menus sans petit-déjeuner, où je vous propose deux repas (déjeuner et dîner) et 1 encas qui n'est pas à négliger et pourra être consommé au choix, en matinée, après-midi ou en soirée.

Je vous souhaite de bons moments partagés !

Lire les commentaires (3)


STOP aux grignotages !

Posté le 3-septembre-2018

Après les vacances et un rythme alimentaire souvent plus décousu, il n'est pas toujours évident de se remettre dans les rails. Surtout que le grignotage fait aussi souvent suite à nos émotions ! Notons également que le grignotage est souvent un cercle vicieux : on grignote, on décide alors de réduire le repas suivant, mais on a de nouveau faim peu de temps après ce repas trop léger...

Repartez sur de bonnes bases : recentrez-vous sur ce que vous ressentez !

La faim est tout à fait naturelle et correspond au besoin physiologique de manger et de combler un manque d'énergie de l’organisme. Au cours d'un repas, lorsque l'estomac est suffisamment rempli, les récepteurs situés sur ses parois envoient l’information au cerveau, l’envie et le plaisir de manger disparaissent, c’est le rassasiement. Pour que le cerveau reçoive cette information, il est important que le repas dure suffisamment longtemps (au moins 20 minutes) et de bien mastiquer. Éteignez également la télévision et laissez de côté votre téléphone, vous rendrez ainsi votre cerveau pleinement disponible pour ressentir la satiété. Or, le grignotage en apportant régulièrement des petites quantités d’aliments, brouille les pistes de ces sensations et amène ainsi à manger beaucoup plus que ce dont notre corps à besoin, sans pour autant se sentir rassasié !

N'oubliez pas également que la consultation du Mardi : Kilos émotionnels, peut vous aider à décrypter votre ressenti !

Il sera important de reprendre un programme alimentaire pas trop restrictif, soit jamais en dessous de 1400 kcal. Si vous sautez des repas, mangez à heures irrégulières ou ne faites pas des repas complets, vous ressentirez certainement de fortes envies. Suivez bien les menus à 1400 calories et ne supprimez aucun élément des repas.

Si vous avez faim ou que l'attente entre deux repas est trop longue, vous pouvez tout à fait mettre en place des collations dans la matinée et l'après-midi en décalant le laitage et/ou le fruit d'un repas. Si la faim est trop présente, vous pouvez grignoter des bâtonnets de crudités à volonté : carottes, radis, céleri, chou-fleur, tomates cerises, cornichons… sans y ajouter de matières grasses. Veillez à en avoir toujours à disposition. Pensez également aux cafés, thés et infusions sans sucre qui peuvent tromper la faim ! Faites également du tri dans les placards pour limiter les tentations.

En cas de fringale, sans sensation de faim :
- Occupez votre esprit : mettez de l’ordre autour de vous, regardez une de vos séries préférées, lisez, écoutez de la musique, allez chercher le courrier, tchatez sur le forum, sortez faire un ballade...
- Brossez vos dents : le goût mentholé fort altérera la saveur des aliments et vous cesserez naturellement vos grignotages.

Croyez en vous, petit à petit vous verrez que vous serez débarrasé de cette mauvaise habitude !

Lire les commentaires (4)


Relancer son programme après les vacances

Posté le 27-aout-2018

C’est la rentrée et les vacances sont passées par là, la perte de poids a souvent au mieux stagné et il est temps de repartir sur de bonnes bases !

Même en cas de reprise de poids n’oubliez pas que cela n’annule en rien les efforts précédents ! Il est très fréquent de reprendre du poids pendant les vacances, ce n’est pas là un constat d’échec. Apprendre à le gérer fait aussi partie du côté éducatif de notre programme !

Challenge n°1 : Reprendre le programme
En effet, après avoir passé une bonne période et s'être accordé des plaisirs, certaines personnes ont beaucoup de mal à rentrer à nouveau dans le rythme du régime. Reprenez bien le rythme de 3 repas par jour (ou 2 repas et 1 collation selon votre profil), mais ne sautez pas de repas. Si vous vous efforcez d'être très régulier ou régulière, notamment la première semaine, la courbe de poids reprendra rapidement une pente qui vous plait. Reprenez tranquillement le régime habituel. Si vous avez repris plus d’2 kilos, faites 2 à 3 jours à un niveau calorique inférieur ou utilisez le jeûne de 16h pour booster la perte.

Challenge n°2 : Apprendre à vous accuper
C’est la période des forums des associations ! Trouvez une occupation que vous plaira, intellectuelle ou physique peu importe, elle vous boostera dans une nouvelle dynamique et vous éloignera du stress et de l’ennui !

Challenge n°3 : Bouger plus
Laissez-vous un créneau chaque semaine pour bouger seule, en famille, entre amis : une marche, piscine, vélo, du jardinage… vous profiterez ainsi du soleil de cette arrière-saison.

Challenge n°4 : Gérer le quotidien
Pensez qualité et anticipez bien vos courses de la semaine avec une partie au marché ou chez un primeur. Même si vous utilisez des repas express ou même des plats préparés conseillés sur les semaines actives, mettez le plus de soin possible à la préparation de vos repas le week-end. Dressez une belle table et utilisez nos belles recettes Savoir maigrir.

Challenge n°5 : Dormir mieux
Ne négligez pas le sommeil. Le réveil recommence à sonner… alors évitez de veiller trop tard afin de ne pas vous sentir à plat dès la première semaine de reprise. Le manque de sommeil aurait une action négative sur la gestion de vos émotions et de votre alimentation.

N’hésitez pas à nous demander une relance de votre programme à la semaine de votre choix, visionnez bien de toutes les vidéos et je vous souhaite une excellente rentrée en pleine forme !

Lire les commentaires (4)


101 - 110 de 1449
  • «
  • 1 - 10
  • 11 - 20
  • 21 - 30
  • 31 - 40
  • 41 - 50
  • 51 - 60
  • 61 - 70
  • 71 - 80
  • 81 - 90
  • 91 - 100
  • 101 - 110
  • 111 - 120
  • 121 - 130
  • 131 - 140
  • 141 - 145
  • »

Retrouvez votre ligne en changeant vos habitudes alimentaires

J'ai déjà fait mincir des milliers de personnes et aujourd'hui, c'est vous qui allez en profiter.

Retrouvez la méthode sur

Restez connecté à la méthode Savoir Maigrir de Jean-Michel Cohen grâce à Twitter

Rejoignez la communauté Savoir Maigrir sur Facebook et suivez les dernières nouveautés

Retrouvez toutes les vidéos et l'actu de votre coach grâce à sa chaîne Youtube

Pour vous tenir informé, ajoutez la page Savoir Maigrir à vos cercles sur Google+

Besoin d’aide ?