En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
  • Accueil
  • Jean-Michel Cohen
  • Méthode de coaching

Blog de Jean-Michel Cohen


Le blog Jean-Michel Cohen est un espace d’information privilégié dédié exclusivement aux participant(e)s du programme Savoir Maigrir sur Internet. Le blog Jean-Michel Cohen est mis à jour par Jean-Michel Cohen lui-même. Il profite de ce support pour vous informer au quotidien de toutes ses interventions média et des nouvelles recherches en nutrition. Ne manquez plus aucun scoop grâce au blog Jean-Michel Cohen. Le blog Jean-Michel Cohen est une rubrique incontournable du programme de perte de poids.

Jean-Michel Cohen, qui apparaît régulièrement sur le petit écran et sur les ondes radio, est bien connu pour parler vrai et ne pas mâcher ses mots. Il vous livre ici des conseils nutritionnels et vous aide à décoder l’information alimentaire. Il fait notamment le jour sur les étiquettes des produits de la grande distribution et les dangers que peuvent représenter la consommation de certains aliments sur le long terme.


Ce qu'il faut savoir sur le faux bio

Posté le 28-janvier-2019

Attention aux produits bio qui n'en sont pas et aux produits bio à la composition douteuse.

Le label AB, pour Agriculture biologique est un label de qualité français créé en 1985, et fondé sur l'interdiction d'utilisation de produits issus de la chimie de synthèse. Il s’agit donc d’une production sans produits chimiques de synthèse et sans OGM, encadrée au niveau mondial et européen.

Ce type d’alimentation s’est beaucoup développé ces dernières années, dans un premier temps sous forme de petites productions, et a maintenant envahi les supermarchés. Elle séduit de plus en plus de familles désireuses de soigner leur alimentation et se diriger vers une alimentation plus naturelle, mais également de penser au bien-être des animaux et de préserver l’environnement.

En parallèle de cela, les avis divergent souvent et les débats sont virulents entre les défenseurs de l’agriculture traditionnelle et les pros du bio. Je vais tenter de vous donner mon avis impartial et objectif !

Tout d’abord selon les études, les substances chimiques relevées dans les produits sont en effet le plus souvent inférieures dans les produits bios, mais les avantages nutritionnels n’ont pas été clairement démontrés.

Toutefois le Bio me semble à privilégier pour :
- les farines (encore plus si elles sont complètes), car les céréales sont fortement traitées.
- les oeufs, car le label assure de réelles qualités d'élevage supérieures et une réelle différence de goût.
- les compotes, notamment de pommes qui sont des fruits fortement traités. Les compotes étant souvent données aux enfants qui sont des organismes fragiles.
- les produits complets, car le grain de céréales entier est utilisé dans leur fabrication y compris les enveloppes externes les plus en contact avec les traitements chimiques.

Mais n’achetez pas bio non plus les yeux fermés !

Si en France le logo AB est très contrôlé, dans le reste du monde et principalement en dehors de l’Europe, les garanties ne sont plus les mêmes ! De plus, le bio ne garantit pas un équilibre nutritionnel ni une qualité d’ingrédients. Il existe bien de l'huile de palme Bio, des produits bio excessivement sucrés...

Restez des BienMangeurs avertis et achetez bio (car cela représente un surcoût) lorsque cela en vaut vraiment la peine !

Lire les commentaires (5)


Doit-on consommer des compléments alimentaires ?

Posté le 21-janvier-2019

Les compléments alimentaires remplissent les rayons des pharmacies, parapharmacies et même des grandes surfaces. Mais que faut-il en penser ?

Tout d’abord,  les compléments alimentaires sont des produits qui comme leur nom l'indique servent à compléter l'alimentation et sont à la base destinés à répondre à un déséquilibre. Il ne s'agit pas de médicaments et à ce titre les compléments ne peuvent pas soigner une pathologie ou un dérèglement physiologique puisqu’il s’agit de molécules qui ne sont pas utilisées à des doses thérapeutiques.

Les compléments alimentaires peuvent exister sous différentes formes : gélules, comprimés, boisson liquide ou poudre à diluer, ampoule, patch… Ils sont en général fabriqués à base de plantes, oligo-éléments, vitamines, acides aminés… qui font l'objet de contrôles pour avoir des allégations et une efficacité ciblée en fonction des teneurs en actifs mis en œuvre et contrôlés par les autorités de santé. 

Leur but est d'apporter une aide sur une problématique particulière, et on peut ainsi les classer ainsi :
- Remise en forme : souvent un complexe de vitamines et minéraux avec ou sans,
- Esthétique (beauté, peau, ongles, cheveux, bronzage…) : à base caroténoïdes, de vitamine D, de vitamines du groupe B, de zinc,
- Humeur, détente et anti-stress : Oméga-3, magnésium... et souvent des plantes !
- Sommeil : avec la mélatonine principalement qui agit également sur le grignotage nocturne,
- Transit, troubles digestifs mineures, ventre : fibres, magnésium et les probiotiques qui restaurent la flore et offrent de nombreux bienfaits,
- Rétention d'eau : avec  des draineurs principalement.

Et si on vous parle d’effet placebo, heureusement ce n’est pas le cas majoritairement, mais on sait que cela existe alors si on en ressent des bénéfices… pourquoi s’en priver !

L’utilisation des compléments en cours d’un régime équilibré reste optionnelle selon vos besoins et envies, mais pensez à prendre l’avis de votre médecin si vous avez un traitement médical déjà en cours et pourquoi pas lui demander de vous prescrire un bilan sanguin afin de mieux cibler une éventuelle carence.

Evitez les excès et les cocktails de compléments, particulièrement les excès de vitamine A et E et en cas de carence, n’oubliez pas en priorité de cibler aussi les aliments riches ! 

A bientôt !

Lire les commentaires (4)


10 recettes diététiques de janvier

Posté le 14-janvier-2019

Bonjour,

Pour reprendre le programme sur de belles bases, je vous propose 10 jolies recettes à découvrir pour ce mois de janvier pour mettre de la couleur et de nouvelles saveurs dans votre assiette tout en profitant de produits de saison bien sûr !

Mes 10 recettes diététiques : 
Potage de panais
Soupe au chou chinois, pâtes chinoises et carottes
Soupe de chou vert au bacon croustillant
Velouté de potiron, carottes et panais
Fondue vietnamienne
Curry de lentilles
Carpaccio d'orange
Smoothie pleine forme
Lassi carottes-orange-gingembre
Crumble de pamplemousse

Régalez-vous et pensez à laisser un commentaire sur vos recettes préférées ;-)

#stopobesite

Lire les commentaires (4)


Faire une détox après les fêtes, à quoi ça sert ?

Posté le 10-janvier-2019

Je tiens à commencer ce message en vous adressant mes vœux pour cette année 2019 que je vous souhaite remplie de petits bonheurs du quotidien !

Abusé du foie gras, de la bûche et des chocolats… je vous rassure, vous n’êtes pas seul(e).
Le plus important, comme je vous le dis souvent lors des Consultation en direct est de ne pas attendre pour reprendre le programme.

Vous ressentez parfois quelques lourdeurs et les organes (foie, intestins) sont fatigués et ne parviennent plus à assurer en temps et en heure leurs fonctions de digestion et d’élimination correctement.

On se sent lourd, mal, raplapla ! Pas franchement au top pour attaquer la nouvelle année.
Alors pour répondre à la demande de beaucoup d’entre vous, je vous propose une petite détox afin de mettre un petit coup de boost dans la récupération des écarts et la perte de poids.

Voici donc mes règles d’attaque :
- ZERO ALCOOL,
parce qu’il a souvent été consommé en excès sur les 15 derniers jours et sollicite beaucoup le foie, qui a besoin de se reposer !
- On n’abuse pas des matières grasses, mais surtout on est encore plus vigilant sur leur qualité.
Le matin, vous pouvez éviter le beurre et prendre un petit déjeuner salé avec 1 café, un thé ou une infusion sans sucres, 30 g de pain complet, 60 g de jambon blanc découenné dégraissé ou de jambon de poulet ou de dinde, 2 portions de fromage à tartiner allégé, 25 g de ricotta ou 20 g de chèvre frais, un fruit ou 100 g de compote sans sucres ajoutés
- Vous pouvez utiliser notre jeûne de 16h.
On ne devient pas trop restrictif pour autant. Pour s’alléger et éliminer les toxines, l’organisme requiert quand même un minimum de calories et, surtout, de nutriments, sinon, non seulement il s’affaiblit davantage, mais en plus il fabrique de nouvelles toxines, notamment en dégradant ses fibres musculaires pour produire de l’énergie
Pensez au jeûne de 16h ou jeûner intermittent (voir fiches pratiques).
- Ma boisson détox pas chère :
Eau plate ou gazeuse (peu salée <20 mg de sodium/l) + le jus de 2 citrons pressés, gingembre en racine râpée ou en poudre et fenouil + 1 poignée de raisins secs (mais qui ne seront pas consommés). Laissez macérer et buvez tout au long de la journée.

A ce sujet, regardez ma vidéo sur le sujet !

 


Pensez également au bouillon de légumes peu salé (type bouillon de poireaux) c’est excellent !
- Et marchez et bougez au quotidien !

De quoi reprendre l’année en pleine forme !

A bientôt !

Lire les commentaires (5)


10 conseils pratiques pour vous préparer aux écarts et tentations des fêtes

Posté le 17-decembre-2018

A une semaine de noël, je vous propose aujourd’hui un plan d’action pour profiter des fêtes sans mettre à mal tous les efforts faits depuis que vous avez débuté le programme.

Les fêtes de fin d'année sont synonymes de convivialité, mais souvent également placées sous le signe des plaisirs alimentaires qui peuvent être sans limites. Dans ces circonstances il paraît donc moins évident de surveiller sa ligne, rassurez-vous, vous pourrez tout à fait concilier le plaisir de participer à une réunion familiale et la satisfaction de résister aux tentations. L'important c'est d'acquérir la connaissance de ce dont votre organisme a vraiment besoin et de savoir ce qui vous fait vraiment plaisir.

Ne renoncez pas aux plaisirs mais essayer de faire des choix qui ont du sens et de mettre en place des petites stratégies pour limiter les orgies que vous risqueriez de regretter par la suite.

Voici 10 conseils pratiques imparables pour limiter les excès des fêtes sans négliger le plaisir :
- Si vous êtes invité(e), proposez à votre hôte d'apporter l'entrée, le plat ou le dessert. Vous pourrez ainsi prévoir une recette savoureuse mais peu calorique... le geste sera apprécié et vous aurez déjà contrôlé une partie du repas.
- Consommer 2 blancs d'œufs durs en fin d'après-midi. Grâce à l'effet rassasiant quasi immédiat de ces protéines maigres, vous n'arriverez pas avec une faim de loup à la soirée, et il sera plus facile de ne pas vous jeter sur les toasts dès l'apéritif !
- Ne dépassez pas un apéritif et buvez-le lentement en discutant avec les autres convives. Évitez ceux à base de jus de fruits qui ont tendance à ouvrir l'appétit !
- Mangez lentement, afin de davantage déguster et ainsi de prendre le temps de satisfaire vos papilles. Il sera alors plus aisé de réduire les quantités consommées car vous percevrez mieux les sensations de satiété.
- Discutez, aidez au service, jouez avec les enfants, dansez... en plus de dépenser plus d'énergie qu'en restant sur votre chaise, les tentations de grignotages notamment sur les produits qui sont sur la table (le pain, le beurre...) seront moindre que si vous restez immobile à attendre (les moments de vides pouvant faciliter les écarts).
- Ayez toujours à table un verre d'eau pour étancher votre soif et limitez-vous à un verre de vin pour le plaisir. En plus d'apporter des calories supplémentaires, l'alcool gêne la perte de poids. De plus même avec une légère alcoolisation, on contrôle moins ses actes et donc moins facilement le reste du repas !
- Limitez les portions et évitez de vous resservir. Un bon repas ne doit pas être un repas gargantuesque ! Apprenez à vous faire plaisir sur des portions raisonnables et ne vous resservez pas, vous ferez déjà une belle économie sur les calories.
- Oubliez le pain et le beurre. Même s'ils sont souvent présents sur les tables les jours de fêtes, rien ne vous oblige à accompagner chaque plat d'une tartine beurrée, ni à saucer chaque assiette. Prenez une tartine légèrement beurrée en début de repas avec la préparation qui vous fait le plus
plaisir, et n'en reprenez pas du repas. Évitez de saucer les plats, en plus de contrôler la sauce souvent grasse, vous supprimez également une bonne partie de pain !
- Évitez de resaler les plats. Les repas de fêtes sont déjà suffisamment riches en sel ! Le sel a en effet pour effet de retenir l'eau dans l'organisme et donc d'augmenter légèrement votre poids.
- Lancez l'idée de faire une balade digestive après les déjeuners et de danser en soirée. Rien de tel qu'un rock endiablé pour vous brûler une partie des calories supplémentaires ingérées !

Avant les fêtes, consultez nos recettes festives et pensez à la fiche pratique « Une fête, un menu » pour anticiper et vous organiser. Et après la fête... nos formules de rattrapage dans la rubrique FICHES PRATIQUES et un surplus d'activité physique vous aiderons à compenser !

Lire les commentaires (4)



10 recettes diététiques pour les fêtes

Posté le 10-decembre-2018

Les fêtes approchent et il est déjà temps de penser à l’élaboration d’un joli repas festif. Vous êtes nombreux et nombreuses à craindre une reprise de poids pendant les fêtes. Mais nous avons pensé à tout !

Tout d’abord, il s’agit d’une période particulière de l’année pendant laquelle vous consommerez des aliments plus plaisir et c’est bien normal ! Mais nous souhaitons vous aider à doser ces plaisirs, les savourer sans tomber dans l’excès. C’est pour cette raison que j’ai choisi de vous présenter aujourd’hui mes 10 recettes de fêtes préférées. Cela vous laisse le temps de les tester et d’échanger lors de nos consultations en direct du lundi à 13h.

Mes entrées de fête :
Tatin d'endives au foie gras
Makis de saumon fumé
Soupe de carottes au gingembre et oeufs de caille pochés

Mes plats de fête :
Aiguillettes de canard poêlées aux airelles
Gambas au curry, légumes verts et mangue poêlée
Filets de sole aux morilles
Poêlée forestière aux châtaignes

Mes desserts de fête :
Dessert léger aux fruits exotiques
Mini-charlotte framboise-chocolat
Vacherin glacé en verrine

Et n’oubliez pas la gestion des écarts à l’aide de nos formules de rattrapage. Nous sommes là pour vous aider en cette période de l’avent !

Lire les commentaire (1)


Les carences alimentaires : quelles sont les plus courantes et comment les éviter ?

Posté le 3-decembre-2018

Si l'on suit un programme alimentaire équilibré, complet, sans éviction d'aliments, on est à l'abri des carences. Cependant, la prise d'un traitement médicamenteux, une maladie, une grossesse et même des troubles intestinaux peuvent venir déséquilibrer l'absorption de certains nutriments ou en augmenter vos besoins, créant une carence.

Certains signes sont semblables d'une carence à une autre et doivent vous mener à consulter votre médecin traitant :
-une fatigue ou faiblesse excessive (voire dépression)
-un manque de concentration
-une perte de cheveux
-une perte de poids et/ou perte d'appétit
-une tachycardie et/ou palpitations
-des troubles du transit...

Les carences les plus courantes sont :
- Les carences en Fer
Le fer a un rôle fondamental dans la constitution de l'hémoglobine des globules rouges du sang, dans la constitution de la myoglobine contenue dans les muscles et dans celle de nombreux enzymes indispensables au bon fonctionnement de l'organisme. Cette carence se traduit par une anémie, une réduction de la capacité physique et intellectuelle, une diminution de la résistance aux infections... Notons que les aliments les plus riches en fer (bien assimilé) sont : la viande rouge, le boudin
noir, les abats, les crustacés.

- Les carences en Vitamine D
Cette vitamine joue un rôle important sur la santé osseuse et la fixation du calcium, notamment pour le développement des os et des dents. On parle plutôt d'insuffisance en vitamine D, plutot que de véritable carence, elle peut entraîner à court terme une fatigue, une faiblesse musculaire et peau sèche également. On la retrouve en bonne quantité dans les produits laitiers, poissons gras et huile de foie de morue, jaune d'oeuf, champignons... De plus, l’exposition au soleil (quelques minutes par jour) permet à la peau de fabriquer de la vitamine D. Une supplémentation sous forme d'ampoule est recommandée pour les femmes enceintes, allaitantes, personnes âgés de plus de 65 aans, les enfants jusqu'à 5 ans au moins.

- Les carences en Calcium
Elle touche essentiellement les femmes ménopausées et les personnes âgées. Elle n’est pas forcément visible à court terme, mais peut, en cas de manque prolongé, provoquer une insuffisance de la masse osseuse, des convulsions et de l’ostéoporose.
Les aliments les plus riches sont évidemment les produits laitiers avec des teneurs exceptionelles pour les fromages à pâte dure type parmesan, emmental, gruyère, les produits laitiers en général, les poissons (dont poisson appertisés avec arrêtes), les graines oléagineuses.

- Les carences en Magnésium
Elle touche environ 20% de la population et provoque stress, fatigue, irritabilité, crampes musculaires. Le magnésium est impliqué dans de nombreuses fonctions de l'organisme, comme le métabolisme des lipides, synthèse des protéines, la transmission de l'influx nerveux... on l'appelle souvent notre anti-stress naturel. Les aliments les plus riches en magnésium sont le son et céréales complètes, fruits à coques, cacao, légumineuses, sans oublier les eaux minérales telle que Rozanna, Hépar, Contrex qui seront un excellent complément.

Si une alimentation équilibrée n'est pas suffisante, n'hésitez pas à prendre l'avis de votre médecin traitant, une supplémentation peut s'avérer nécessaire.

Regardez la vidéo !

Lire les commentaires (4)


Découvrez en image la Rencontre Savoir Maigrir du 20 octobre 2018

Posté le 21-novembre-2018

Bonjour,

Il y a un mois jour pour jour, avec toute l'équipe nous avons eu l'occasion d'organiser une magnifique rencontre Savoir Maigrir. Tout d'abord, je tiens à remercier toutes les personnes qui ont exprimé le souhait de vouloir participer (et vous avez été très nombreux). Le choix a été très difficile à faire ! 

Lors de cette rencontre, j'ai eu l'occasion de rencontrer de nombreuses personnes ayant toutes eu des parcours extraordinaires. Une fois de plus je tiens à toutes et tous vous féliciter pour votre belle réussite minceur : #stopobesite !

Voici de belles photos prises pendants l'événement : 

Nous avons aussi eu l'occasion de remettre un diplôme à toutes les personnes ayant eu l'occasion de finaliser leur formation MasterClass Savoir Manger. Voici quelques exemples :  

D'ici peu de temps vous aurez l'occasion de voir toutes ces belles réussites minceur en vidéo et je ne manquerai pas de vous en dire un peu plus via mes lettres d'information que je vous envoie tous les 15 jours !

En attendant, je tiens à remercier une fois de plus tous les participants : 
TiteCathy : moins 52 kg
Domi_2017 : moins 43 kg
elure: moins 16kg
IZOLYNE : moins 30 kg
crocodile60 : moins 13 kg
Maria-Da-V : moins 18 kg
CATHY-31 : moins 11 kg
sandra011968 : moins 8 kg
Pires2 : moins 13 kg
bijoub : moins 15 kg
KathyG2017 : moins 14 kg 

Lire les commentaires (6)


Maigrir en couple : soutien et motivation, comment faire pour maigrir à 2 ?

Posté le 19-novembre-2018

A l’occasion des nombreuses rencontres, j’ai eu le plaisir de constater que vous étiez de plus en plus nombreux et nombreuses à débuter le programme en couple ! C’est pourquoi j’ai décidé aujourd’hui de vous parler de mes 5 règles d’or pour un parcours en duo :

- Plus de motivation : motivation pour débuter bien sûr, mais nous sommes également tous et toutes susceptibles de ressentir une petite baisse de motivation à un moment du programme. L’autre sera là pour vous motiver et inversement quand cela se produit. Cette motivation mutuelle fonctionne également pour se booster à bouger davantage et instaurer de grandes balades ou une sortie piscine. Bien sûr, on ne tente jamais d’entraîner volontairement l’autre dans un écart lié à une émotion individuelle, ça ne serait pas très fair-play !

- Moins de frustration : vous cuisinez naturellement pour deux et évitez la frustration d’un repas différent consommé à côté de vous. Si vous choisissez de faire un repas plaisir à deux, vous aurez la satisfaction de ce moment partagé. 

- Plus de tolérance : à deux dans un même état d’esprit, on se comprend et on tolère plus facilement quelques moments de fatigue ou un petit énervement passager par exemple.

Mais quelques paramètres peuvent gêner cette progression harmonieuse, alors voici mes conseils :
- Adapter le niveau calorique : selon le sexe, l’âge, l’activité physique, l’appétit... votre diététicienne ajustera le conseil de niveau calorique. Pensez à bien préciser que vous suivez le programme en duo. Même si la base des menus reste la même, les proportions sont susceptibles d’être adaptées pour un meilleur résultat et un meilleur confort pour vous deux.
- Evitez la course aux kilos : vous restez bien deux individus distincts. Vous n’avez pas le même métabolisme, le même système hormonal, la même masse musculaire, la même activité physique et la même histoire de perte de poids. Aussi, vos résultats seront toujours variables et si votre binôme est votre mari, il y a de grandes chances qu’il perde plus vite que vous. Ne lui en voulez pas et restez centré sur votre objectif à vous. 500 g par semaine sur la durée, ça donne 2 kilos par mois, 24 kilos par an et donc un super résultat ! Et prenez bien vos mensurations en parallèle, parfois le poids bouge moins mais vous vous affinez davantage et c’est également un signe que le programme agit !

Je vous souhaite un joli parcours main dans la main !

Lire les commentaires (2)


91 - 100 de 1449
  • «
  • 1 - 10
  • 11 - 20
  • 21 - 30
  • 31 - 40
  • 41 - 50
  • 51 - 60
  • 61 - 70
  • 71 - 80
  • 81 - 90
  • 91 - 100
  • 101 - 110
  • 111 - 120
  • 121 - 130
  • 131 - 140
  • 141 - 145
  • »

Retrouvez votre ligne en changeant vos habitudes alimentaires

J'ai déjà fait mincir des milliers de personnes et aujourd'hui, c'est vous qui allez en profiter.

Retrouvez la méthode sur

Restez connecté à la méthode Savoir Maigrir de Jean-Michel Cohen grâce à Twitter

Rejoignez la communauté Savoir Maigrir sur Facebook et suivez les dernières nouveautés

Retrouvez toutes les vidéos et l'actu de votre coach grâce à sa chaîne Youtube

Pour vous tenir informé, ajoutez la page Savoir Maigrir à vos cercles sur Google+

Besoin d’aide ?